Une nouvelle vidéo d’une violence inouïe montre l’insoutenable vérité dans les abattoirs

 

Une nouvelle vidéo insoutenable a été publiée par l’association Direct Action Everywhere France (DxE) ce mardi matin. On y voit l’immonde réalité d’un abattoir certifié BIO dans la Loire. Cette vidéo a pour objectif de dénoncer les conditions d’abattage des animaux qui sont tués à la chaîne parfois sans même être étourdis. Âmes sensibles s’abstenir.

>>> A lire aussi: Ils coupent la queue d’un requin avant de le relâcher en mer…Jason Momoa monte au créneau et les tacle violemment 

Une vidéo qui provoque des hauts le cœur

Pendant plus de 3 minutes, la vidéo publiée par Direct Action Everywhere France dénonce les conditions d’abattage des animaux en France. La vidéo réalisée en avril dernier dans un abattoir situé à Andrézieux Bouthéon et commenté par le rappeur français Stormy Bugsy, militant de la cause vegan, montre des images de mise à mort: des cris, des pleurs de bêtes, des effluves de sang.

Les images horribles montrent aussi des cochons qui se débattent, des ovins et des caprins qui tentent de s’échapper au risque de se blesser. Certains tombent, d’autres se font écraser le museau par la cage de contention. Des boucs se font égorger vivant et s’étouffent dans leur propre sang, pendant ce temps, des moutons se débattent, suspendus la tête en bas pendant que le sang coule à flot le long de leur corps rougis.

Dans cette ambiance morbide, les cris retentissent comme des appels au secours. On entend la douleur et la peur dans les pleurs des animaux dans ce sombre couloir de la mort. Des giclées de sang tapissent les murs et les tenues blanches immaculées de leurs bourreaux. Il n’y a pas une once d’humanité dans ce lieu où le soi disant respect de la vie de l’animal n’existe pas.

abatoir

Justifier l’injustifiable

Le directeur de l’établissement qui a été contacté a plusieurs reprises n’a pas encore réagi à la vidéo publiée par l’association. En revanche le président de l’abattoir a répondu à Paris Match: « Je suis très surpris car il y a une semaine, j’ai été contacté par la FNAB (fédération d’agriculture biologique) et l’IFIP (Institut du porc recherche expertise pour la filière porcine), ils me félicitaient pour nos procédés exemplaires. Nous n’avons jamais connu de problème: toutes le précautions sont renforcées avec notamment la mise en place du double étourdissement. De nombreux investissements ont été réalisés dans les pièges pour porc et agneaux qui doivent fonctionner parfaitement, tout comme les pinces à éléctronarcose dont le montant s’élève à 20 000 euros l’unité »

Mais le coût du matériel de l’abattoir ne rend pas la vidéo moins choquante. Le fait que les pratiques soient standardisées et que le matériel soit de « qualité » ne justifie pas l’horreur qui se déroule dans ces lieux et l’inexistence du respect envers l’animal.

>>> A lire aussi: Iles Feroé: Le traditionnel massacre à la baleine donne la couleur sang à l’océan

Une vidéo anti-spéciste

En plus de provoquer des hauts-le-cœur avec des images inouïes de violence et dénuées de compassion, la vidéo a aussi pour but de montrer que les animaux sont des êtres sensibles, qui ressentent des émotions et qui veulent vivre. Stormy Bugsy critique le spécisme, cette manière de pensée qui stipule que les animaux ne sont sur Terre qu’en tant que simples ressources : »Les animaux sont des êtres sensibles; ils ont conscience de leur existence et cherchent à éviter la souffrance. Il est démontré qu’on peut vivre en parfaite santé sans manger des animaux. Aujourd’hui 500 animaux meurt toutes les secondes en France » .

Avec cette vidéo, l’association prône donc l’antispécisme. Pour rappel, l’antispécisme est « un courant de pensée philosophique et moral, qui considère que l’espèce à laquelle appartient un animal n’est pas un critère pertinent pour décider de la manière dont on doit le traiter et de la considération morale qu’on doit lui accorder. L’antispécisme s’oppose au spécisme, qui place l’espèce humaine avant toutes les autres« . C’est à dire que les anti-spécistes refusent de voir les animaux comme une espèce inférieure à l’homme qui lui servirait uniquement de ressources. Pour les anti-spécistes, les animaux ont des droits comme celui de vivre et ceux-ci doivent être respectés.

Cette vidéo est publiée quatre jours avant la traditionnelle marche pour la fermeture des abattoirs organisée à Paris par l’association L214. A la fin de la vidéo, Stormy Bugsy appelle d’ailleurs à participer à cette marche pour faire valoir les droits des animaux.

>>> A lire aussi: Festival de la viande de chien en Chine: le cri de révolte de nombreuses personnalités.

En savoir plus sur : - - -

Publié par Delphine le 04 Juin 2019
 
0