Une famille de français violemment attaquée par des léopards un parc aux Pays-Bas

Une attaque de léopards d’une rare violence

La scène se passe dans un parc safari à Tilbourg aux Pays-Bas. Dans ce parc, les visiteurs peuvent circuler en voiture. Des visiteurs imprudents ont eu la bonne idée de sortir de leur voiture : les parents et les deux enfants sont sortis. Ce qui devait arriver arriva, ils ont été pris pour cible par les léopards. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, l’attaque est plus que spectaculaire et même s’ils s’en sortent indemnes, ils ont du avoir une sacrée frayeur.

 

Derrière eux, d’autres visiteurs s’étonnent et s’offusquent de les voir sortir de leur véhicule et se mettre en danger. Ils vont d’ailleurs filmer la scène. Vont-ils leur dire que ce qu’ils font est imprudent ? Non ! Chacun est responsable de ses actes. Soit. Mais bon… filmer la scène en les insultant et assister à leur attaque tout en continuant à filmer est quand même une procédé étrange non ? Ils vont même publier leur vidéo en titrant « Une famille française qui ne comprend pas le concept du parc safari ». Les insultes en Néerlandais pleuvent également tout au long de la vidéo.

 

Que s’est-il passé ?

Le parc Beekse Bergen, près de Tilbourg, se situe non loin de la frontière Belge. Malgré cela, aucun panneau dans le parc n’est rédigé en Français. La famille qui ne s’est  pas manifestée auprès du parc suite à l’incident, n’aurait  pas compris qu’il ne fallait pas sortir du véhicule. Le parc lui se défend en expliquant que « Lorsque des Néerlandais visitent un pays où ils ne comprennent pas la langue d’usage, ils tentent de se renseigner au préalable.Des pictogrammes compréhensibles de tous sont également présents sur les panneaux. Nous ne pouvons pas ajouter des panneaux en français, sinon nous allons devoir le faire dans de nombreuses autres langues comme l’arabe par exemple.  »

 

La direction explique également qu’une brochure en Français est disponible à l’entrée du parc et que des instructions en anglais ont été données. Soit la famille n’a pas compris, soit elle n’a pas voulu comprendre et a pris des risques inconsidérés. Fort heureusement, cet incident n’a pas pris de tournure dramatique mais il s’en est fallu de très peu. Le cas échéant, la justification du parc aurait elle tenu la route ?

 

Selon Simone Eckard de SPOT, une organisation de défense des félins sauvages, l’enfant de la famille était clairement la cible car l’animal savait très bien qu’il était le plus faible. Selon elle : « le pire aurait pu arriver ». 

 

Et les léopards dans tout ça ?

Il est bon de rappeler que des léopards n’ont absolument rien à faire à cet endroit. On se fait de l’argent sur leur dos alors que leur place n’est bien évidemment pas ici mais dans leur milieu naturel. Et je pense que tout le monde sait qu’on trouve rarement des léopards aux Pays-Bas à l’état naturel. Même s’il convient de préciser que le léopard est polyvalent en terme d’habitat, à tel point qu’une carcasse de léopard a été trouvée à 5 700 mètres d’altitude sur le Kilimandjaro en Tanzanie. Malgré cela, aucun léopard ni aucun animal sauvage ne mérite d’être scruté du matin au soir. Imaginez le nombre de voitures qu’ils voient et entendent passer chaque jour…

 

Que serait-il arrivé aux léopards s’ils avaient blessé ou tué un touriste ? Ils auraient probablement (pour ne pas dire certainement) été euthanasiés.

Publié par Elsa Fanjul le 12 Mai 2018
0