Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Chien maltraité par deux influenceurs : le propriétaire conteste les violences

Publié par Gabrielle Nourry le 13 Mar 2023 à 22:23

Vendredi 10 mars, le rappeur est influenceur Rop comparaissait devant le tribunal correctionnel de Pontoise pour « sévices graves ou acte de cruauté envers un animal par son propriétaire ». Le chiot du jeune homme avait été retrouvé dans un état lamentable à son domicile.

À lire aussi : TPMP : les internautes outrés par une séquence sur la maltraitance animale (vidéo)

Le propriétaire de la chienne maltraitée nie les faits

L’affaire avait profondément choqué en novembre 2022. Un chiot de quatre mois avait été retrouvé dans un état lamentable dans le Val-d’OIse. Une amie du couple d’influenceurs Rop et Rocka, à qui appartenait la chienne, a dénoncé les maltraitances.

Plusieurs associations s’étaient rapidement mobilisées pour venir en aide à Texas, rebaptisée Hope. Ce vendredi 10 mars, le propriétaire de la chienne, Germain R, connu sous le nom de Rop, comparaissait devant le tribunal correctionnel de Pontoise pour maltraitance animale.

Le jeune homme nie avoir maltraité sa chienne et assure même n’avoir rien remarqué. « Ce n’est pas que je n’ai rien vu, c’est qu’elle n’avait pas tout cela ! » affirme-t-il. Une déclaration difficile à croire quand on voit l’état du chiot qui présentait des fractures, des hématomes et des plaies.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
chien maltraite

À lire aussi : Drame lors de la finale du championnat de France de Canicross, plusieurs chiens meurent empoissonnés

Un an de prison requis contre l’influenceur

Rop avait déjà eu deux autres chiens. L’histoire de l’un d’eux avait rapidement fait le tour des réseaux sociaux, il avait été retrouvé brûlé par des produits chimiques. « J’avais mis du produit partout dans la salle de bains, et il s’était coincé la patte dans le siphon » a-t-il expliqué.

Au sujet de Texas, l’influenceur n’a pas d’explications. « Cela a dû se passer la nuit précédente » indique-t-il. Pourtant, le calvaire de la chienne est bien plus ancien puisque certaines fractures n’étaient pas récentes.

Jusqu’à la fin du procès, Rop conteste les faits qui lui sont reprochés. « Elle n’était pas maigre ! On le voit bien sur certaines vidéos » se défend-il. La procureure a finalement requis un an de prison à l’encontre du jeune homme ainsi qu’une interdiction de détenir un animal.

À lire aussi : Cages trop petites, excréments : les images choquantes d’un élevage de chiots fuitent

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.