Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Brigitte Bardot : Son ultime souhait avant son « grand départ »

Publié par Alicia Trotin le 17 Mar 2023 à 8:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Brigitte Bardot, une des Françaises les plus célèbres, a exprimé un de ces derniers souhaits, sur la toile. Engagée pour la cause animale, la fondation de protection des animaux de l’artiste a permis le sauvetage de nombreuses espèces, dans des cas parfois extrêmes. Alors aujourd’hui, elle va jusqu’à demander une faveur au gouvernement.

À lire aussi : Chiens et chats en animalerie : Cette décision qui vient de tomber

Brigite Bardot

Emmanuel Macron, la visite de trop

En pleine réforme des retraites, la visite d’Emmanuel Macron à l’abattoir de Rungis est visiblement mal passée sur plusieurs plans. Au-delà du climat politique actuel, pour notre BB nationale, c’est surtout la maltraitance animale cachée derrière cette profession qui l’a fait réagir.

« J’ai été choqué, le mot est faible, écœurée en voyant MACRON, le mardi 21 février, aux abattoirs de Rungis, entouré de bouchers, faisant un discours tout sourire, au milieu des carcasses sanglantes et encore tièdes des animaux. »

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Une visite qui n’est pas digérée sur le moment par l’actrice, et qui va ne faire qu’empirer puisque le 2 mars dernier, le président se rendait également à la Foire aux chevaux de Maurs.

« Depuis 50 ans, ‘un demi-siècle’, je me bats pour que mon pays abolisse l’atroce hippophagie, cette consommation de viande de cheval. »

Le début d’un tweet engagé, relayé par le journaliste de l’AFP Jean-François Guyot. Elle interpelle le gouvernement actuel sur l’abattage des chevaux qui sont pourtant si majestueux et ne méritent donc, d’après elle, pas ce funeste destin.

« (…) une honteuse reconnaissance à tout ce que ces animaux magnifiques ont apporté aux humains. »

À lire aussi : TPMP : les internautes outrés par une séquence sur la maltraitance animale (vidéo)

Un dernier souhait

Dans cette lettre passionnée, c’est une véritable supplique que Brigitte Bardot adresse au président. Pour elle, l’abattage des chevaux n’est plus digne de 2023. Elle appuie sa demande sur la durée de son engagement dans le temps. Une volonté de fer qui dure depuis plusieurs décennies. Par conséquent, l’ancienne icône de la mode à la française, se sent légitime. Un appel largement soutenu par les militants pro cause animal.

À lire aussi : Maltraitance animale : attention si vous utilisez des colliers étrangleurs ou électriques !