Au Brésil un homme est accusé d’avoir tué près de 1000 jaguars protégés !

Les autorités brésiliennes ont arrêté sept hommes, dans l’Etat d’Acre au Nord Ouest du pays, soupçonnés d’avoir tué des milliers d’animaux menacés, notamment des jaguars, des capybaras, des pécaris à collier et des cerfs de Virginie. L’un des membres aurait tué 1000 jaguars. 

L’un des membres aurait tué 1000 jaguars à lui tout seul

Selon les rapports, le membre du gang le plus ancien et le plus prolifique est Temistocles Barbosa Freire. C’est un dentiste brésilien qui aurait tué à lui seul plus de 1000 jaguars illégalement depuis 1987. Sur les images, nous pouvons le voirportant un jaguar mort et affichant un sourire satisfait. Selon certaines informations, les autorités brésiliennes auraient piraté les conversations du gang et surveillé leurs mouvements pendant au moins trois mois avant de procéder aux arrestations.

Les sept hommes ont été arrêtés et la Cour fédérale a ouvert des poursuites pénales pour « chasse illégale et utilisation d’une arme à feu sans permis » . Les rapports indiquent qu’au cours des trois derniers mois pendant lesquels la police a surveillé le gang, ils ont tué « huit jaguars, 13 capybaras, 10 pécaris à collier et deux cerfs« .  Il semblerait que le gang ait utilisé le son de la cuita, un tambour à friction brésilien aigu, pour attirer les jaguars. Les rapports indiquent que les braconniers sont passibles de peines de prisons et d’amendes s’ils sont reconnus coupables des crimes.

jaguar

Crédits: CEN

>>> A lire aussi:Honteux : les images effroyables d’une ferme à lions en Afrique du Sud font froid dans le dos…

Le jaguar est classé parmi les espèces « quasi menacées »

Le jaguar est le plus gros félin d’Amérique Latine et il est inscrit à l’Annexe de la CITES, ce qui signifie que tout commerce de jaguars vivants ou de leurs parties du corps est interdit. Aussi la chasse au jaguar est prohibée en Argentine, au Brésil, en Colombie, en Guyane Française, au Honduras, au Nicaragua, au Panama, au Paraguay, au Suriname, aux Etats-Unis ainsi qu’au Venezuela. Le jaguar est inscrit sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) comme « quasi menacé« .

jaguars

Crédits: CEN

>>> A lire aussi: Colère en voyant cette photo de chasseurs qui posent fièrement à côté d’un éléphant abattu !

La chasse aux félins: un hobby illégale mais pas rare

La chasse aux félins n’est malheureusement pas rare. En effet ce cas survient après qu’un autre dentiste, Walter Palmer, d’origine américaine cette fois-ci,  ait tué Cecil le lion, qui vivait dans le parc national de Hwange dans le Matebeland Nord au Zimbabwe. L’affaire avait eu un gros retentissement étant donné que le Lion était étudié par une équipe de chercheurs de l’Université d’Oxford.

Le lion avait été blessé par une flèche tirée par Palmer en juillet 2015 avant d’être abattu le lendemain matin après avoir été suivi par son bourreau. Dans ce cas là, Palmer avait un permis et n’avait été accusé d’aucun crime, il avait seulement du payer une amende de 2 938 dollars. Cependant il avait été vivement critiqué à l’international et s’était vu obligé de remettre un communiqué de presse dans lequel il s’excusait d’avoir tuer Cecil le Lion. Á la suite de cette affaire, le Fish and Wildlife Service des Etats-Unis avait ajouté les lions d’Inde et d’Afrique à la liste des espèces menacées d’extinction rendant ainsi plus difficile pour les citoyens américains  de tuer légalementt des lions.

>>> A lire aussi: Lamentable ! Des braconniers massacrent toute une famille d’ours dans sa tanière et se font prendre par la caméra de surveillance (video)

En savoir plus sur : - - -

Publié par Delphine le 13 Juil 2019
 
0