« Honey » , le dauphin est mort seul dans un parc à l’abandon depuis 2018 !

Alors que le dauphin « Honey » a été capturé dans son milieu naturel en 2005 par des chasseurs à Taiji, ce dernier a rejoint le parc aquatique d’Inubosaki, au Japon, en 2018. Un parc aquatique laissé à l’abandon, livrant le dauphin à une mort certaine. Ce dernier est décédé le 29 mars dernier. La Fondation 30 Millions d’amis espèrent que le cétacé ne sera pas mort en vain …

Source photo : Dauphins Libres

>> À lire aussi : La vidéo choc d’un frelon asiatique qui tue une souris en quelques secondes ! (vidéo)

« Honey » , le dauphin livré à lui même dans un parc acquatique abandonné !

En 2005, « Honey » est capturée par des chausseurs à Taiji, une ville portuaire japonaise réputée pour un événement populaire et cruel : le massacre annuel de mammifères marins. Après des années à éblouir petits et grands -contre son gré- au parc aquatique d’Inubosaki, la femelle de 20 ans a été abandonné dans le parc, lorsque ce dernier a fermé en janvier 2018. Après deux ans à tenter de survivre seule, « Honey » a finalement succombé dans d’atroces circonstances, abandonnée par les hommes qui ont fait d’elle un objet de plaisir et d’amusement pendant des années, la privant de son milieu naturel.

Depuis deux ans, Honey erre seule dans son bassin. Source photo : Le Nouvel Ordre Mondial

>> À lire aussi : Un serpent mortel pointe son nez par le trou de l’évier quand il fait sa vaisselle

« La triste réalité est qu’elle a été abandonnée »

Alors que le parc aquatique ferme en 2018, l’aquarium de « Honey » est racheté, comme la Fondation 30 Millions d’amis l’apprend en avril 2019. Cependant aucune autre information n’est donnée aux différentes associations de protection des animaux… Des soigneurs seraient régulièrement venus nourrir l’animal. En février 2020, une association de protection des cétacés a tenté de racheter « Honey » afin de lui assurer une meilleure vie, en vain. « Ces conversations ont pris fin au début du mois de mars lorsqu’il était devenu évident que Honey ne survivrait pas » explique alors l’association Dolphin Project. Pour la Fondation 30 Millions d’amis, cette mort est le reflet de l’utilisation des animaux dans les parcs aquatiques : « Elle a payé le prix ultime : sa vie […] La triste réalité est qu’elle a été abandonnée, non seulement par ses propriétaires mais aussi par le gouvernement » .

Bien que « Honey » était seule dans son bassin, elle n’est pas le seul animal à être abandonné dans le parc aquatique. Des reptiles, des poissons ou encore des pingouins sont encore détenus dans le parc.

>> À lire aussi : Scandaleux ! Une voiture fonce tout droit sur une famille de canards qui traverse la route

Source : 30 Millions d’amis

Publié par Jessy le 10 Mai 2020
0