En retournant sur leur chantier sous une pluie verglaçante, ils font une découverte atroce ! (vidéo)

Ce jour-là, sur un chantier de Georgia Power, les ouvriers s’apprêtent à partir. Mais c’est à ce moment-là que l’un d’eux décide de retourner sur le site pour récupérer quelques matériaux, juste avant qu’une pluie verglaçante commence à tomber. Et c’est alors qu’il remarque la présence de chiots, visiblement effrayés et en train de s’enfuir. Découvrez cette incroyable histoire en vidéo :

>> À lire aussi : Russie : il sauve la vie d’un chiot pris au piège dans la neige glaciale (Vidéo)

Un sauvetage sous une pluie verglaçante

Ce jour-là, Shane et ses collègues terminent leur journée de travail sur un chantier de Georgia Power. Alors qu’ils s’apprêtent à partir, une pluie verglaçante commence à tomber. Et c’est alors que ce dernier décide de retourner sur place pour récupérer quelques matériaux. Et rapidement, il remarque la présence de deux chiots qui se mettent à courir effrayés sur le site.

Immédiatement, ses collègues les attrapent pour les mettre en sécurité. Mais les surprises ne s’arrêtent pas là… En effet, Shane arrive dans le camion et dans sa veste, un troisième bébé est emmitouflé et visiblement, en piteux état. Immédiatement, ils se rendent au refuge Human Society of Northeast Georgia pour les faire prendre en charge.

>> À lire aussi : Un chiot sauvé in extremis des dents de plusieurs requins ! (vidéo)

Un acte inhumain !

Lorsqu’ils arrivent au refuge Human Society of Northeast Georgia, les trois chiots sont immédiatement pris en charge par les bénévoles. C’est ainsi qu’ils comptent deux femelles et un mâle visiblement “jetés comme des ordures” sous une pluie verglaçante. “Ils étaient couverts de crasse, leurs côtes étaient saillantes autour de leur ventre gonflé, et ils semblaient effrayés au-delà du possible” explique l’association.

D’ailleurs, elle estime que “ces chiots ont subi suffisamment de terreur au cours de leur courte vie.” Heureusement, il semblerait qu’ils soient en bonne santé et ils sont déjà disponibles à l’adoption. Quant aux prénoms, ils ont reçu celui de David en hommage à celui qui les a sorti de la benne, Jennifer pour sa femme et Géorgie pour le nom de l’entreprise où travaillent les ouvriers. C’est donc une histoire qui finit bien pour ces pauvres petites bêtes qui devraient bientôt trouver une famille aimante.

Publié par Claire le 20 Jul 2020
0