Coronavirus : la suppression de la taxe d’habitation est-elle en danger ?

Avec la crise sanitaire que subit actuellement la France, la suppression de la taxe d’habitation est-elle toujours d’actualité ? Bruno Le Maire assure que oui. Comment va se relever la France après le passage dévastateur du Coronavirus ?

Coronavirus et taxe habitation

>>> À lire aussi : Taxe habitation : découvrez comment être exonéré avant sa suppression définitive !

La taxe d’habitation supprimée malgré le Coronavirus ?

L’épidémie de Coronavirus pose énormément de questions sur le devenir de la France. Les Français se demandent si leurs impôts vont augmenter pour aider le pays à sortir la tête de l’eau. Le Ministre de l’Économie, Bruno Le Maire a rassuré les Français : oui la taxe d’habitation sera bien supprimée comme prévu. Il a assuré lundi que « Les politiques fiscales que nous avons définies depuis le début du quinquennat sont celles auxquelles nous restons attachés et sont maintenues », affirme Le Maire et relaté par BFM TV.

Pour rappel, cet impôt sera supprimé en plusieurs étapes qui s’étalent jusqu’en 2023. Les foyers les plus modestes seront les premiers à privilégier de cette suppression. 20% des foyers les plus aisés devront attendre 2023.

>>> À lire aussi : Impôt sur le revenu 2020 : comment savoir si vous faites partie de ceux qui n’ont pas besoin de déclarer ?

L’augmentation des impôts une fois la crise du Coronavirus terminée ?

Toutefois, l’endettement du pays pour faire face au Coronavirus, fait craindre une hausse des impôts. L’élaboration du budget 2021, “aura lieu à l’automne de cette année, donc attendons l’automne », a affirmé Bruno Le Maire. Il a partagé la volonté du gouvernement de ne pas augmenter les impôts à l’avenir : « Ce n’est pas une bonne idée de vouloir relancer la machine économique en augmentant les impôts », justifie-t-il.

Gérald Darmanin est lui aussi sur la même longue d’onde : « Attention aux fausses bonnes solutions qui par le passé ont contribué à creuser le chômage et à casser la confiance », dit-il à Ouest-France.

Pour aider au financement de la crise sanitaire, le secrétaire général de la CFDT, a déjà proposé le rétablissement de l’Impôt sur la Fortune supprimé en 2018.

>>> À lire aussi : Confinement : la crise sanitaire pourrait bien se répercuter sur vos impôts !

Publié par Justine le 07 Avr 2020
0