L’économie mondiale pourrait s’effondrer plus vite que prévu !

Le centre géologique de recherche de Finlande, une agence gouvernementale, annonce que l’économie mondiale pourrait s’effondrer. Si des mesures drastiques ne sont pas prises, cela arrivera bien plus tôt que prévu et notamment à cause de l’industrie pétrolière.

À lire aussi : Péages : 3 astuces incontournables pour payer moins cher !

Le centre géologique de recherche de Finlande dépend de l’institut du ministère des Affaires économiques et de l’Emploi finlandais. L’agence gouvernementale a tiré la sonnette d’alarme sur l’économie mondiale. Dans un rapport, l’agence prévient que l’industrie pétrolière mondiale fragile pourrait emmener l’économie mondiale à sa perte plus rapidement que prévue si des mesures drastiques ne sont pas prises. Ce danger de l’industrie du pétrole avait déjà, en partie, causé la crise de 2008.

L’économie mondiale court à sa perte à cause de son « orgie de dettes »

Augmentation des prix de la matière première, dettes insoutenables, c’est toute l’économie mondiale qui est en péril. Les solutions prises depuis la crise ne sont pas stables. Le rôle des banques centrales qui rachètent les dettes des acteurs financiers ne fait que retarder l’effondrement total. Les États-Unis ont également aidé à compenser la stagnation de la production de pétrole brut dans les pays de l’OPEP (l’Organisation des pays exportateurs de pétrole). Le pays représente 70% des nouvelles sources d’approvisionnement grâce à l’huile de schiste notamment.

Toutefois, cette huile de schiste est la matière première d’une immense bulle spéculative. Elle souffre de coûts de production élevés et qui augmentent sans cesse. L’industrie pétrolière américaine, très endettée mais dominante, court vers le précipice. L’économie mondiale ne peut survivre à un coût de 100 dollars le baril et les dettes s’empilent. La bulle américaine risque d’exploser. C’est un total mirage financier. Il faudrait déjà une transition vers une énergie non-fossile et même aller au-delà. D’après le rapport, il serait nécessaire de revoir l’intégralité du système économique et industriel mondial qui est à présent bâti sur une « orgie de dettes » .  « Ce sera peut-être le plus grand challenge industriel que l’humanité ait eu à surmonter. L’alternative sera le conflit. » , est-il expliqué.

À lire aussi : Épargne : les nouveaux taux feront perdre beaucoup d’argent aux Français !

Publié par Romane le 10 Fév 2020
0