Coronavirus : une mère accouche de son premier enfant et quelques heures plus tard, l’impensable est arrivé

En Ukraine, une tragédie est survenue en cette période de crise sanitaire. Une jeune mère de 36 ans est décédée du coronavirus, quelques heures après avoir accouché de son premier enfant. 

mère décédée coronavirus

>>> À lire aussi : Un infirmier étrangle sa femme médecin « elle m’a transmis le coronavirus ! »

Une jeune maman est décédée du coronavirus

C’est au sein de la maternité d’un hôpital ukrainien dans la ville d’Ivano-Frankivsk que le drame est arrivé. Le 29 mars, Galina, une femme âgée de 36 ans, est décédée. La jeune femme était hospitalisée depuis le 10 mars dernier. Après plusieurs jours, la femme commence à ressentir de graves symptômes du coronavirus. 

Les médecins décident de la faire accoucher. Elle va mettre au monde sa petite fille qui pèse 2,5 kilos et qui est en excellente santé. Toutefois, la jeune maman ne va pas pouvoir profiter de son enfant.

Son état de santé s’est très vite dégradé et sa température a soudainement grimpé. Transférée dans le service de soins intensifs, elle a été immédiatement intubée. Cependant, cela n’a pas suffi à la sauver. Galina est finalement décédée quelques heures après avoir donné naissance à son enfant. 

Elle séjournait dans l’hôpital depuis trois semaines et aurait contracté le virus au sein même de l’établissement. La jeune femme était en parfaite santé quand ses médecins ont pris la décision de l’hospitaliser pour surveiller son premier accouchement.

>>> À lire aussi : Un homme apprenait à son chien à conduire : ils sont arrêtés pour excès de vitesse

Des négligences sanitaires sont-elles à l’origine du décès de la jeune mère?

Ses proches ont eu la chance de lui faire ses adieux avant qu’elle décède. Ils savaient que la femme avait peu de chance de survivre du coronavirus. « On nous a dit qu’elle était en train de mourir. Ils nous ont permis d’entrer dans la salle d’opération pour lui dire au revoir« , ont-ils annoncé.

Aussi, une de ses amies accuse la maternité d’avoir commis certaines négligences sanitaires. « Elle était dans une chambre avec deux autres femmes qui présentaient de la fièvre. Il a fallu attendre plusieurs jours pour que ces femmes soient placées à l’isolement. Les docteurs savaient qu’elles étaient atteintes du coronavirus. Ils n’ont pas protégé mon amie. Je donne ma main à couper que Galina a été infectée au sein même de l’hôpital surtout quand on voit que les docteurs ne portent même pas de masques de protection. »

>>> À lire aussi : Pénurie de médicaments : la grosse inquiétude des pharmaciens pour les jours à venir

En savoir plus sur : - -

Publié par Manon le 06 Avr 2020
0