Il porte plainte pour avoir été mordu au pénis par un rat alors qu’il était en prison

Peter Solomon ne compte pas en rester là ! Cet homme affirme être traumatisé, mettant sa vie sexuelle en péril, suite à des morsures de rat. Il aurait été victime d’un rat, durant la nuit, alors qu’il était en cellule. Cet homme de 63 ans porte plainte, après des « années de misère sexuelle ».

> À lire aussi : Après un match, il se fait mordre le pénis durant une bagarre sur un parking

Cet homme a vécu une expérience traumatisante en prison

En 2007, Peter Solomon, 63 ans, a vécu une expérience traumatisante, alors qu’il était emprisonné dans un centre pénitentiaire du comté de Nassau, à New York. L’homme était incarcéré temporairement, en attendant son jugement pour des menaces à l’encontre de sa femme. Durant ce mois en prison, il prétend avoir été la victime d’un rat. « Encore maintenant, je suis incapable d’avoir des relations sexuelles avec ma femme. J’ai des douleurs constantes aux parties génitales. » Ce vétéran est très en colère. « J’ai pris des balles pour ce pays, quand j’étais au Vietnam et maintenant je ne suis plus capable de marcher droit ».

> À lire aussi : Il se fait mordre le pénis par un python de 4 mètres de long caché dans les toilettes ! (vidéo)

Il rêve encore de ce rat qui lui grimpe dessus pendant la nuit

« Je souffre de stress post-traumatique suite au Vietnam et pourtant, la pire peur que j’ai vécue c’était avec ce rat. J’en ai encore des cauchemars chaque nuit. Chaque fois que je ferme mes yeux, je sens comme si un rat me sautait dessus et me mordais. » La vie sexuelle de cet homme serait anéantie, à cause des complications causées par les morsures. « Je ne peux pas avoir de relations sexuelles, je ne peux pas me masturber. J’en ressens l’envie mais je ne peux pas. Je ne peux plus avoir d’érection et déjà rien qu’une demi-érection c’est très douloureux. Même uriner fait mal ». Cet homme aurait plusieurs cicatrices chéloïdiennes sur la verge, ainsi que des griffures sur les cuisses. Il aurait été traité à l’époque à l’hôpital.

> À lire aussi : Voilà ce qui peut vous arriver si vous forcez un peu trop sur le sexe oral…

Il porte plainte suite aux morsures au pénis qui le handicapent

En 2011, Peter Solomon avait porté plainte une première fois contre les autorités du comté de Nassau. « Solomon affirme que le rongeur est apparu d’un trou dans le matelas, alors qu’il dormait et l’a mordu au pénis », peut-on lire dans le document du tribunal. Dans les rapports écrits lors de l’audience on peut lire : « Les deux parties n’arrivent pas à se mettre d’accord s’il s’agissait d’une souris ou d’un rat, si Solomon avait été mordu ou griffé et l’étendue exacte de ses blessures ». Pour ces points qui semblaient trop flous aux yeux de la cour, la plainte de Peter Solomon avait été rejetée. Mais à présent, il se relance dans la bataille et compte cette fois-ci gagner son procès, grâce à son nouvel avocat.

> À lire aussi : Un homme sort de prison après 36 ans d’incarcération pour avoir volé 50 $

Crédits : SWNS

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Nicolas F le 01 Mar 2020
0