Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Des gens savent des choses » : les déclarations chocs des amies de Delphine Jubillar

Publié par Elodie GD le 18 Avr 2023 à 17:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Elles sont au front depuis l’annonce de la disparition de leur amie, Delphine Jubillar. Soucieuses de se faire entendre, Emy, Hélène et Séverine, les amies de la disparue, se sont livrées lors d’un entretien accordé au Tarn Libre.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Delphine Jubillar : son corps bientôt retrouvé ? Ses amies partagent les résultats de leurs recherches

Les amies de Delphine Jubillar demandent justice

Cela fait maintenant plus de deux ans que Delphine Jubillar a disparu. Une disparition mystérieuse qui a eu lieu dans la nuit 15 au 16 décembre 2020. Aujourd’hui encore, trois de ses amies se battent pour connaître la vérité. Emy, Hélène et Séverine, soucieuses de démêler le vrai du faux, ont accordé un entretien au Tarn Libre.

La suite après cette publicité

Cela fait maintenant deux ans que les amies de l’infirmière mènent l’enquête. En s’investissant de la sorte, elles espèrent faire bouger les choses, recueillir des éléments qui feront avancer l’enquête.

« Nous allons être sur le terrain tous les jours à partir de dimanche. Nous continuerons comme nous le faisons depuis 2 ans avec nos petits moyens, nos petits pieds, mais surtout, avec la force de notre cœur » , ont-elles publiées sur Facebook.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Delphine Jubillar en vie ? Son compte Instagram s’est activé après sa disparition

« Il ne faut pas la laisser toute seule »

« Il faut garder espoir. Il ne faut pas la laisser toute seule quelque part. C’est ce qui guide nos recherches depuis sa disparition » , a déclaré Emy, celle qui était la plus proche de Delphine Jubillar. Les trois femmes sont sûres d’une chose : certaines personnes gardent le silence et empêchent les choses d’avancer.

La suite après cette publicité

« Des gens savent des choses mais ne le disent pas » , a assuré l’une d’entre elles. Une attitude qui leur fait de la « peine » .

Malgré tout, elles ne lâchent rien. C’est pourquoi, ensemble, elles ont créé une page Facebook via laquelle elles tiennent les gens au courant de l’avancée de l’enquête policière, mais aussi de l’enquête qu’elles mènent de leur côté. Pour les soutenir, elles peuvent compter sur le soutien des 22 000 internautes qui, quasi-quotidiennement, les encouragent.

« Cette communauté est très importante pour nous » , a indiqué Hélène. Elles ont d’ailleurs précisé que certains membres viennent régulièrement leur prêter main forte au cours de leurs recherches.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : « Ce soir, c’est avec toi que j’aurais dû être, ma poupée » : La triste soirée des proches de Delphine Jubillar pour ses 35 ans