Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Delphine Jubillar : de nouvelles révélations sur les déclarations de Cédric, le soir de la disparition

Publié par Gabrielle le 04 Oct 2022 à 23:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mercredi 5 octobre, W9 diffuse un nouveau numéro d’Enquêtes criminelles qui sera dédié à l’affaire Jubillar. Un documentaire qui retrace toute l’enquête depuis la nuit de la disparition de Delphine Jubillar. L’occasion de découvrir les déclarations exactes de Cédric Jubillar cette nuit-là.

À lire aussi : Cédric Jubillar : Cette nouvelle décision de justice qui vient de tomber

Le contenu de l’appel à la gendarmerie de Cédric Jubillar dévoilé

Que s’est-il réellement passé dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 ? Cédric Jubillar aurait été réveillé par les cris de sa fille, il se serait alors levé pour lui remettre sa tétine. C’est à ce moment qu’il aurait remarqué l’absence de sa femme.

À 4 h 10, Cédric Jubillar appelle la gendarmerie et indique aux forces de l’ordre que sa femme a disparu. « Bonjour, je ne sais pas où est passée ma femme. Je me réveille là et je suis tout seul à la maison » , explique-t-il. Selon ses déclarations, il affirme avoir fait le tour de la maison.

Le gendarme cherche à comprendre cette disparition soudaine et interroge Cédric Jubillar au sujet d’une potentielle dispute. « On est en instance de divorce, mais ça se passe bien » , répond alors le plaquiste. Au bout du fil, le fonctionnaire suggère que Delphine aurait pu rejoindre quelqu’un dans la nuit. « Que ce soit fait d’accord, mais qu’elle le dise et qu’elle me laisse pas là comme un con à galérer » , répond-il alors.

jubillar

À lire aussi : « La belle et la Bête » : Les secrets de la vie de famille des Jubillar dévoilés

Des mensonges qui mettent le doute aux enquêteurs

Les enquêteurs se rendent quelques minutes après l’appel, au domicile conjugal. Sur place, rien ne laisse penser à un crime puisqu’aucune trace de lutte n’est visible. Il semblerait donc que Delphine Jubillar soit partie d’elle-même. Mais cette version interroge, car la jeune femme serait sortie en pyjama, sans ses lunettes, sans ses papiers d’identité, sans sa voiture et sans dire au revoir à ses enfants.

Pour mieux comprendre pourquoi l’infirmière aurait quitté le domicile, les gendarmes interrogent Cédric Jubillar sur la soirée qui précède cette disparition. Il décrit une soirée banale. Le père de famille se couche à 22 h 30 alors que Delphine est encore sur le canapé. Il indique avoir remarqué l’absence de sa femme dans le lit à son réveil à 3 h 45.

Une déclaration qui interroge puisque Delphine Jubillar avait l’habitude de s’endormir dans le canapé depuis plusieurs semaines. Le trentenaire aurait-il menti aux gendarmes pour faire croire que le couple allait bien ? C’est la première contradiction d’une longue liste qui va suivre durant l’enquête.

À lire aussi : Cédric Jubillar face aux juges : des éléments troublants révélés

0