Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Cédric Jubillar : Cette nouvelle décision de justice qui vient de tomber

Publié par Gabrielle le 04 Oct 2022 à 11:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce vendredi 30 septembre, la Cour de cassation a confirmé le maintien en détention de Cédric Jubillar. Ce dernier est accusé du meurtre de sa femme disparue depuis décembre 2020. Depuis son incarcération, ses avocats tentent, en vain, de le faire libérer.

À lire aussi : Cédric Jubillar : les images du logement où pourrait séjourner le détenu en cas de libération dévoilées

La libération de Cédric Jubillar une nouvelle fois refusée

La Cour de cassation a annoncé, ce vendredi 30 septembre, le rejet d’un recours des avocats de Cédric Jubillar. Ces derniers avaient demandé la libération de leur client suite à une décision de justice le 4 juillet dernier. La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse avait estimé que le plaquiste devait rester en prison.

cedric jubillar

Cette décision confirmait l’ordonnance du juge des libertés et de la détention, qui a prolongé de six mois la détention provisoire de Cédric Jubillar, en juin dernier. Avec cette réponse de la Cour de cassation, les avocats du mari de Delphine Jubillar n’ont à priori plus aucun recours.

« Après avoir examiné tant la recevabilité du recours que les pièces de procédure, la Cour de cassation constate qu’il n’existe, en l’espèce, aucun moyen de nature à permettre l’admission du pourvoi. En conséquence, la Cour déclare le pourvoi non admis » , a écrit la Cour.

À lire aussi : Cédric Jubillar : l’homme qui est prêt à l’accueillir s’il sort de prison explique son choix

Ses avocats évoquent un dossier vide

Pour rappel, Cédric Jubillar est détenu à l’isolement à la maison d’arrêt de Seysses, depuis juin 2021. Il est accusé d’homicide volontaire. Malgré l’absence de preuves irréfutables comme le corps de l’infirmière, les enquêteurs affirment posséder des « indices graves et concordants » contre le père de famille.

Depuis son incarcération, les avocats de Cédric Jubillar ont multiplié les recours devant la justice pour sa mise en liberté. Les six demandes de remise en liberté ont été rejetées. Le lendemain du dernier refus, le mari de l’infirmière a été une nouvelle fois interrogé par les juges d’instruction à Toulouse. Celui qui est considéré comme le suspect numéro un clame toujours son innocence.

L’un de ses avocats, Jean-Baptiste Alary estime que le dossier d’accusation de son client est « vide ». Selon lui, la présomption d’innocence est bafouée. Une reconstitution devrait bientôt avoir lieu. Les enquêteurs espèrent que cela permettra l’avancée de l’affaire.

À lire aussi : Delphine Jubillar : Nouvelles révélations suite à une analyse poussée de son téléphone

0