Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Cédric Jubillar : l’homme qui est prêt à l’accueillir s’il sort de prison explique son choix

Publié par Lou Tabarin le 23 Sep 2022 à 22:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La libération de Cédric Jubillar semble de nouveau compromise, puisque son placement sous bracelet électronique vient d’être refusé par les enquêteurs. L’homme qui devait l’héberger à sa sortie de prison est sorti du silence à l’occasion d’un entretien exclusif pour Le Parisien. Découvrez les points marquants, dont des révélations sur l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar, ci-dessous.

Publicité

Cedric Jubillar

A lire aussi : Delphine Jubillar : Nouvelles révélations suite à une analyse poussée de son téléphone

Où irait Cédric Jubillar en cas de libération ?

Publicité

Cette semaine, La Dépêche a dévoilé une information capitale sur la suite de l’affaire Jubillar. Une enquête de faisabilité a été menée par le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) afin de savoir si une libération sous bracelet électronique était possible pour Cédric Jubillar. S’il est libéré, il pourrait alors disposer d’un logement accordé par un mystérieux bon samaritain.

Le logement mesure 35m² et se situe dans un village de l’Ariège, à une heure du sud de Toulouse. Solidement équipé d’une connexion, la surveillance électronique de Cédric Jubillar pourrait très bien s’effectuer. Pourtant, un détail cloche. D’après Le Parisien, la demande a été refusée à cause de l’état « insalubre » et « inhabitable » de l’habitation. Une décision que conteste fermement le propriétaire, qui explique que des locataires y ont résidé il y a quelques mois.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

A lire aussi : « Connard, merde, cassos, drogué » : Les révélations chocs de Cédric Jubillar face à son psy

Un soutien solide pour Cédric Jubillar

Publicité

Mais qui est donc cet homme prêt à tout pour aider celui qui est considéré comme le suspect numéro un dans la disparition soudaine de sa femme ? À en croire ses dires, il se serait ému de la situation de Cédric Jubillar. Depuis juin 2021, celui-ci est détenu dans une prison d’arrêt près de Toulouse. Le peintre plaquiste de 34 ans ne cesse de clamer son innocence malgré les lourdes accusations qui pèsent sur son dos.

L’homme n’a cependant jamais rencontré Cédric Jubillar en personne, comme le relate un confrère du Parisien. Ils ont seulement échangé virtuellement à plusieurs reprises et une fois par visioconférence.

« D’après ce qui ressort de l’enquête, j’estime que les indices qui pèsent sur Cédric sont trop faibles pour qu’il soit condamné. Ma conviction, et je peux me tromper, c’est qu’il est innocent » , a déclaré l’homme. Celui-ci dénonce des conditions d’isolement « mentalement très éprouvantes«  et pense que son assignation à résidence « l’empêcherait de toute façon de faire pression sur des témoins et de dissimuler d’éventuelles preuves » .

Publicité

Pour prouver sa bonne voie, l’homme a même ratifié un certificat d’hébergement. Une preuve solide mais insuffisante pour envisager une libération de Cédric Jubillar. Ses avocats devraient cependant faire appel de cette énième demande de remise en liberté refusée. Vous l’aurez donc compris, cette affaire n’est pas prête d’avoir dit son dernier mot !

A lire aussi : Delphine Jubillar : Ses enfants sous drogue le soir de sa disparition ? Les résultats des analyses sont enfin tombés

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN