« Que se passe-t-il? » Le récit macabre de la pire exécution de tous les temps…

Voilà des faits qui risquent de relancer le débat autour de la peine de mort aux États-Unis. En effet, à l’époque, Angel Nieves Diaz attend dans le couloir de la mort pour être exécuté par injection létale. Le seul problème, c’est que tout ne se déroule pas comme prévu et il fait une réaction extraordinaire au produit. À tel point, que sa peau commence à noircir avant de se déchirer. Et tout cela, pendant que l’homme est encore vivant. Voici donc le récit macabre de la pire exécution de tous les temps !

>> À lire aussi : L’atroce agonie d’un condamné à mort : 24 minutes de souffrance après l’injection…

La pire exécution de tous les temps

Il s’appelle Angel Nieves Diaz. À 55 ans, il a déjà passé 20 ans dans le couloir de la mort pour des faits qui se sont déroulés en 1986. En effet, à l’époque, il est accusé du meurtre d’un responsable d’un club de strip-tease. Pourtant, le coupable a toujours clamé son innocence en accusant régulièrement l’État de Floride ! « L’État de Floride tue un innocent. L’État de Floride commet un crime parce que je suis innocent. La peine de mort n’est pas seulement une forme de vengeance, mais également un acte lâche des humains. »

Mais peu importe, ce jour-là, l’homme doit être exécuté par injection létale. Le seul problème, c’est qu’il va être victime de la pire exécution de tous les temps ! Au départ, les médecins préparent les trois seringues. Une pour apaiser la douleur, une deuxième pour paralyser le corps, et une troisième pour arrêter le cœur de l’homme en question. Mais au bout de seulement quelques minutes, sa peau commence à virer au noir et c’est les yeux exorbités qu’il se tourne vers le médecin en lui posant la question «Que se passe-t-il? »

>> À lire aussi : Peine de mort : le gouvernement prend une décision radicale pour lutter contre le braconnage

Un souci dans le protocole

Après avoir injecté les substances létales dans le corps d’Angel Nieves Diaz, les médecins se retrouvent face à un spectacle extrêmement traumatisant. En effet, le prisonnier commence à trembler tout en tentant de chercher de l’air comme s’il s’asphyxiait. Dans le même temps, sa peau commence à noircir et à se déchirer. Au bout de la 24e minute, son corps convulse avec des yeux grands ouverts ce qui déclenche un véritable vent de panique du côté des témoins présents dans la chambre mortuaire.

Au bout de la 34e minute, un médecin tente de vérifier ses signes vitaux mais il faudra encore attendre deux minutes supplémentaires pour pouvoir le déclarer mort. Ce qui est trois fois plus long que le temps normal prévu. Visiblement, et après enquête, les produits auraient été distribués dans les mauvaises veines ce qui aurait entraîné un gonflement anormal du cou témoignant de la lutte du prisonnier pour rechercher de l’air. C’est clairement la pire exécution de l’histoire et d’ailleurs, le protocole a été suspendu à l’époque par Jeb Bush, le frère de George W Bush. Pourtant, aujourd’hui, il faut savoir que c’est un protocole qui est appliqué dans plus de 31 états aux USA.

que-se-passe-t-il-pire-execution-baclee-de-tous-les-temps

En savoir plus sur : - -

Publié par Claire le 25 Oct 2019
0