20 000 euros de dégâts : quand la soirée post-Bac dans une sous-location AirBnB vire au cauchemar à Paris !

 

Ce devait être une belle fête, organisée dans la capitale après les épreuves du baccalauréat, dans la nuit du 29 au 30 juin. Mais les annonces relatives à cette soirée se sont rapidement partagées sur les réseaux sociaux, rendant la situation totalement hors de contrôle. Entre 200 et 300 jeunes se sont retrouvés dans un duplex de 80 m² avec terrasse, situé rue de Turenne en plein coeur du Marais. L’événement qui promettait l’entrée à « 5 euros pour les filles, 10 euros pour les garçons » avec « boissons à volonté » selon les informations du Parisien, a été victime de son succès. Problème, le propriétaire des lieux n’a jamais été mis au courant de cette soirée et les dégâts sont considérables.

Projet x

>>>À lire aussi : Les plus belles perles du bac, des erreurs magiques !

La fête s’est déroulée dans un appartement sous-loué sur AirBnB

Après une année entière à travailler, dans le stress et l’appréhension avant les examens du baccalauréat, les élèves de terminale parisiens comptaient relâcher la pression et se changer les idées. Le locataire d’un duplex de 80m² a donc décidé de sous-louer son bel appartement dans le Marais à des jeunes, qui s’occupaient de l’organisation de la soirée. Mais cette pratique est illégale. D’autant plus que le propriétaire du duplex n’a jamais été mis au courant de la tenue de cette fête post-Bac. La facture pour les réparations s’annonce salée.

>>>À lire aussi : 10 jeux d’alcool géniaux pour passer une bonne soirée

Plus de 20 000 euros de dégâts selon le constat d’huissier

Entre 200 et 300 jeunes réunis dans un superbe appartement haussmanien de 80m², en plein coeur du Marais, de l’alcool à volonté, des cris, de la musique… Vous imaginez le tableau ? La fête s’est rapidement transformée en cauchemar pour les riverains, qui ont appelé la police pour mettre un terme à ce tapage nocturne. Les forces de l’ordre se sont ainsi rendues trois fois sur place après des appels de voisins mécontents.

Selon le constat d’huissier établi le surlendemain des faits, les réparations des dégâts sont estimées à plus de 20 000 euros. D’après le propriétaire de l’appartement, le locataire du duplex ne lui payait plus de loyer depuis six mois. Les organisateurs de la soirée ont de leur côté été condamnés pour tapage nocturne et devront prochainement répondre aux questions des enquêteurs. BacLoosers.

>>>À lire aussi : 35 perles du bac à lire absolument, les élèves ne manquent pas de toupet

En savoir plus sur : - - -

Publié par Maxime le 08 Juil 2019
 
0