En volant un téléphone, ils étaient loin d’imaginer ce qu’ils allaient découvrir…

Le 11 juin dernier, trois jeunes ont volé un téléphone. Alors qu’ils pensaient avoir dérobé un simple portable, il s’agissait d’un téléphone au coeur de la machine justicière toulousaine. 

police téléphone portable vol ministère justice

>>> À lire aussi : Il met sa main sous la jupe d’une jeune fille de 18 ans : un homme interpellé pour agression sexuelle

Une vice-procureure est victime d’un vol de téléphone

En allant déjeuner, une vice-procureure a été victime d’un vol. En effet, un des trois malfaiteurs s’est emparé de son téléphone qui se trouvait dans son sac à main. Ce téléphone n’était pas un simple portable. Ce dernier devait être utilisé par les magistrats en cas d’urgence lors d’un suivi des procédures. 

Grâce aux caméras de surveillance présentes sur place, les trois voleurs ont été identifiés. Le lendemain du vol, les trois hommes ont été localisés et ont été placés en garde à vue. En revanche, au moment de leur interpellation, ils n’avaient plus le téléphone en leur possession.

>>> À lire aussi : Une influenceuse de 18 ans meurt dans un terrible accident de moto

Les voleurs ont rapidement été retrouvés

En effet, après avoir été arrêtés, les voleurs n’avaient plus le smartphone de la vice-procureure en leur possession. Ils avaient déjà vendu le portable « sur le marché. » 

La défense a pointé du doigt les moyens d’enquête « énorme » pour un « simple vol de téléphone. » Ainsi, les avocats de deux des prévenus ont appuyé sur le fait que leurs clients vivent dans une grande précarité. Par ailleurs, ils n’avaient pas d’autres antécédents avec la justice. L’un des prévenus a été relaxé. L’autre prévenu a écopé d’une peine pour deux mois avec un sursis de 4 mois. 

Finalement, le parquet toulousain s’est muni d’un nouveau téléphone.

>>> À lire aussi : « J’étouffe ! » : les enregistrements poignants de l’arrestation de Cédric Chouviat dévoilés !

En savoir plus sur : - -

Publié par Manon le 25 Juin 2020
0