À 92 ans, elle rencontre les 40 descendants de la famille juive qu’elle a cachée pendant la guerre

Il y a 75 ans, Melpomeni Dina, une Grecque de 92 ans, a sauvé la vie de la famille Mordechai. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Melpomeni a caché 6 Juifs dans sa maison. Ce weekend, pour la première fois, la nonagénaire a rencontré 40 membres de la famille Mordechai, en Israël. Parmi eux, il y avait certaines des 6 personnes cachées mais aussi leurs nombreux descendants. Regardez la vidéo pour voir ses retrouvailles émouvantes.

> À lire aussi : Plus de 1200 Juifs exterminés par les Nazis ont enfin été enterrés dignement en Biélorussie

Il y a 75 ans, cette Grecque a caché 7 Juifs dans sa maison

« C’est un sentiment très fort. Je ne peux pas le décrire. Nous étions cachés dans sa maison », exulte de joie Sarah Yanai, 86 ans, la plus jeune de la fratrie sauvée par Melpomeni Dina. Il y 75 ans, Melpomeni a mis sa vie en danger pour cacher une famille de 6 personnes juives chez elle. « Elle a sauvé toute ma famille. Six personnes… vous n’imaginez pas comme c’était dangereux pour elle, pour sa famille, de nous garder », raconte Sarah à un journaliste présent lors de ces retrouvailles émouvantes. Melpomeni a retrouvé la famille Morderchai, au Mémorial de la shoah Yad Vashem. Environ quarante descendants se sont déplacés pour rencontrer celle qui a sauvé la vie de leurs aïeux et sans qui, ils ne seraient pas là.

> À lire aussi : Rescapé d’un camp de concentration, il rencontre son neveu pour la 1ère fois de sa vie à 102 ans (vidéo)

À 92 ans, elle a retrouvé la famille Mordechai qu’elle a sauvée

Les membres de la famille Mordechai se sont tous penchés pour saluer Melpomeni, qui ne sort plus de sa chaise roulante. La vieille dame a dû elle aussi essuyer quelques larmes en rencontrant la famille. Les Mordechai vivaient à Veria, en Grèce, là où quasiment toute la communauté juive a été exterminée par les Nazis. Début 1943, des amis de la famille ont réussi à leur fournir des faux papiers et ils ont voyagé jusqu’en Turquie, où ils sont restés cachés dans le grenier d’une mosquée pendant près d’un an. La santé de certains déclinant et ne pouvant pas rester éternellement cachés là, ils sont sortis et sont tombés sur Melpomeni, une jeune Grecque d’à peine 18 ans, qui s’occupait de cacher des Juifs. Elle a donc caché chez elle, 7 membres de la famille, qui était composée de la maman et de ses enfants. L’un d’eux, Shmuel, âgé de 6 ans est tombé gravement malade. Au risque de découvrir son identité, il a été emmené à l’hôpital, là où il est mort.

> À lire aussi : Pour fêter ses 104 ans, une rescapée de la Shoah réunit ses 400 descendants

40 descendants de la famille ont souhaité rencontrer la nonagénaire qui a mis sa vie en danger pour leurs aïeux

Melpomeni Dina et ses sœurs ont toutes participé à l’évasion de la famille. Après les avoir cachés pendant des mois, la famille Dina s’est séparée, chacune des sœurs prenant avec elle un ou deux membres de la famille Mordechai. Certains sont partis dans la montagne, d’autres vers la mer ou la campagne. À la libération, par chance, les 6 membres de la famille encore en vie se sont retrouvés et ils sont partis vivre en Israël. Bien évidemment, la maman est déjà décédée, mais plusieurs des frères et sœurs sont encore en vie, notamment Yossi Mor, 77 ans, qui n’était qu’un bébé au moment des faits. Yossi et sa sœur ainée Sarah avaient déjà retrouvé Melpomeni, il y a quelques années, alors qu’ils effectuaient un voyage de mémoire en Grèce mais leurs propres enfants et petits-enfants ne l’avaient encore jamais rencontrée. Le mémorial Yad Vashem, qui a participé à l’organisation de la rencontre, a fait savoir, à juste titre, qu’il pourrait peut-être s’agir des dernières retrouvailles du genre, les derniers survivants étant presque tous décédés. Bientôt, toutes les personnes qui étaient déjà majeures pendant la Seconde Guerre mondiale auront disparu, et bientôt, il n’y aura plus que la première génération de Juifs nés après l’Holocauste qui sera encore en vie.

> À lire aussi : Plus de 1200 Juifs exterminés par les Nazis ont enfin été enterrés dignement en Biélorussie

Crédits : Getty Images

Publié par Nicolas F le 10 Nov 2019
0