Attention à la « viande spaghetti » : ces filets de poulets qui se désagrègent peuvent être dangereux

Qu’est-ce donc la « viande spaghetti » ? Il s’agit de filets de poulet trouvés dans le commerce dont la chair s’effiloche en finissant par former de fines spaghettis. Une équipe de France 2 aux Etats-Unis a découvert que ces blancs de poulets sont très présents dans les supermarchés et peuvent être dangereux pour la santé. Découvrez en plus dans le reportage de France 2 dans la vidéo ci-dessous : 

>>> A lire aussi : Elle achète de la viande, et trouve quelques chose de terrible à l’intérieur…

La viande spaghetti à cause de poulets génétiquement modifiés

Cette viande spaghetti est donc due à des poulets génétiquement modifiés. « La fibre musculaire est cassée et ça donne une texture qui ressemble aux spaghettis. Les poulets grossissent tellement et tellement vite que leur corps ne fournit pas assez d’oxygène et de nutriments à la fibre musculaire, qui se dégrade et devient filandreuse » a expliqué Rachel Dreskin, directrice de la branche américaine de l’association de défense des animaux d’élevage Compassion in World Farming (CIWF). Pas de traces de gavage ni d’hormones, car, ces poulets de tailles XXL ont subi des transformations génétiques.

>>> A lire aussi : Horreur dans un restaurant : le poulet revient à la vie et se met à bouger ! (vidéo)

La France fortement touchée par la viande spaghetti

Et, hélas, la France n’est pas épargnée par ce fléau de viande spaghetti. « La majorité de la viande de volaille produite dans le monde vient de génotypes développés par une poignée d’entreprises. On retrouve donc ces anomalies partout : en Amérique, en Asie et en Europe » a expliqué Massimiliano Petracci, enseignant-chercheur en sciences et technologies agroalimentaires à l’université de Bologne, en Italie.

Le produit phare en France est devenue ces dernières années l’escalope de poulet vendue à la découpe. Face à cette demande importante, les industriels ont mis en place des poulets dopés génétiquement afin de créer des poulets de très grande taille. Or, cette viande possède plusieurs anomalies : le « white striping », qui « correspond à la présence de stries blanches » sur la viande, le « wooden breast », caractérisé par « une texture plus dure » à certains endroits, « l’Oregon disease », visible à la couleur verte de la viande, et enfin les filets « spaghettis », « dont les fibres musculaires se dissocient les unes des autres ».

> Lapins d’élevage : L214 dévoile leur enfer quotidien dans une vidéo choc !

En savoir plus sur : - -

Publié par Leslie le 10 Jan 2020
0