Vous vous êtes vu refuser une location Airbnb ? C’est peut-être à cause de ce logiciel !

La société Airbnb a breveté l’un de ses logiciels. Innovant, cette intelligence artificielle fouille dans les réseaux sociaux pour détecter les signes de narcissisme ou de psychopathie.

Airbnb

>>> À lire aussi : Sony en dévoile un peu plus sur la PlayStation 5 avec le futur logo

Un logiciel qui détecte les signes de narcissisme et de psychopathie

Si vous vous êtes déjà fait refuser votre dernière réservation sur Airbnb, c’est peut-être à cause de ce logiciel. En effet, l’intelligence artificielle de l’application a supposé que vous étiez un psychopathe.

Ce logiciel est conçu pour analyser la présence en ligne des personnes, afin de prédire s’ils sont dignes de confiance, ou non. Ce brevet, déposé l’an dernier, fouille et scrute les publications des hôtes et voyageurs sur internet. Cela inclut ses réseaux sociaux, afin de prévenir des activités illégales.

Ainsi, cette IA recherche des traits comme le « neuroticisme » ou encore « le narcissisme, le machiavélisme ou la psychopathie. »

Ce système se veut d’assurer la sécurité des voyageurs, ainsi que des hôtes. En effet, la firme a essuyé plusieurs crises en 2019. L’interdiction de louer des logements présentés comme lieu expressément pour faire la fête a d’ailleurs vu le jour. Pour rappel, cinq personnes avaient été assassinées, en octobre 2019, lors d’une fusillade dans un Airbnb en Californie.

>>> À lire aussi : Et si la batterie de notre smartphone pouvait tenir 5 jours ? Ce serait possible !

Les méthodes de filtrage ne sont pas encore adaptées sur l’application Airbnb

L’entreprise Airbnb est donc bien propriétaire de ce brevet. C’est ce qu’a confirmé un porte-parole de la plateforme à Business Insider US. Cependant, il a indiqué qu’elle n’applique pas encore toutes les méthodes de filtrage du logiciel telles qu’elles sont décrites dans le brevet. La société effectue, dans un premier temps, des vérifications sur les antécédents des utilisateurs.

« Comme pour toute autre entreprise, nous déposons un certain nombre de brevets, allant des listes de recherche à l’automatisation de la disponibilité des réservations, et cela ne signifie pas nécessairement que nous appliquons en entier ni même en partie le contenu de ces brevets » a indiqué le porte-parole d’Airbnb.

La firme américaine déclare que l’application utilise « l’analyse prédictive et le machine learning » pour signaler les comptes suspects. Après avoir acquis le logiciel de vérification des antécédents Trooly, la marque s’est offert ce brevet innovant.

>>> À lire aussi : Un cardiologue américain revendique l’invention d’une fonctionnalité de l’Apple Watch

Publié par Manon le 09 Jan 2020
0