Un fournisseur de gaz fait une boulette en changeant la citerne et provoque une spectaculaire explosion (vidéo)

Les ouvriers du gaz ont pris l’apéro

Le 09 janvier dernier, des images terrifiantes ont été enregistrées dans un petit quartier de Mexico, au Mexique. Et pour cause, on peut voir le véhicule d’un fournisseur de gaz partir rapidement en marche arrière et pousser un réservoir dans l’immeuble juste derrière. Les ouvriers devaient alors intervenir pour changer une citerne. Malheureusement, suite au choc, une fuite de gaz a finalement provoqué une violente explosion. La voiture, ainsi que d’autre véhicules et une partie de l’immeuble, se sont enflammés. Au total, cinq véhicules et un appartement ont subit des dégâts plus ou moins lourds. Par chance, il n’y a pas eu de blessé.

 

Explosion de gaz sur un immeuble

Un accident qu’on ne parvient pas vraiment à comprendre. Comme on peut le voir sur la vidéo, l’homme avec le t-short orange pousse le véhicule avec beaucoup de force. C’est lui qui envoie le réservoir de gaz dans l’immeuble et qui manque même d’accrocher d’autres personnes au passage. On ne sait pas ce qui lui est passé par la tête, ni même pourquoi il est ensuite rentré dans le véhicule, avant de mettre un bon moment pour en ressortir. Que cherchait-il à faire au juste ? C’est à se demander si c’est réellement un accident

fuite de gaz

Un enfant propulsé par une explosion de gaz

Une vidéo qui nous rappelle les images terribles de ce petit garçon. Et pour cause, il venait de jeter une allumette dans une bouche d’égout, dans laquelle avait été placé du méthane juste avant. L’explosion de gaz qui a suivi ensuite est digne d’un film de science-fiction. Vous ne croiriez pas ça possible si vous ne l’aviez pas vu de vos yeux. L’enfant a été propulsé à trois mètres au-dessus du sol et on ne sait pas vraiment dans quel état il a terminé, ni même s’il est encore en vie. Pour retrouver cette vidéo hallucinante, c’est par ICI.

Source image / image à la une : capture YouTube | Lizbeth Padilla

Publié par Charlene le 23 Avr 2018