Une caissière lui fait une remarque atroce sur son enfant trisomique. Cette maman va la remettre à sa place de la meilleure façon qui soit.

Publié par Elsa le 10 Sep 2016

Aujourd’hui, nous allons vous relater le récit à peine croyable de Sherry, une blogueuse qui est aussi la maman d’un petit Gabe, un enfant trisomique de 2 ans. 

 

Alors qu’elle était à la caisse d’un magasin avec Gabe, Sherry a entendu la caissière lui dire au sujet de Gabe :  « Je parie que vous auriez aimé le savoir avant qu’il ne vienne au monde… Vous savez, ils font des tests permettant de détecter cela, de nos jours. »

 

Au lieu de s’emporter, Sherry a décidé de jouer la provocation et a répondu avec un air sadique :  » Vous avez bien raison !! C’est tellement plus difficile de s’en débarrasser une fois qu’ils sont sortis. Croyez-moi, j’ai tout essayé… »

 

À ce moment là, la caissière a pris un air horrifié. Sherry a donc ajouté : « Ce que vous avez insinué, c’est que j’aurais dû le tuer alors qu’il était dans mon ventre, et que maintenant, il m’est impossible de le faire, n’est-ce pas? Pour moi, c’est la même chose. Pour information, nous savions parfaitement  qu’il était trisomique avant qu’il ne vienne au monde. C’est mon bébé à présent et il était aussi, quand j’étais enceinte. Jamais je ne laisserai quiconque faire du mal à l’un de mes enfants, même pendant ce moment où on les considère si ridiculement « annulables » ».

 

Sherry explique que souvent, par amour pour son fils qu’elle considère comme un enfant comme les autres, elle oublie que les autres voient parfois Gabe d’une façon si négative. Elle oublie les horreurs et les préjugés au quotidien mais est toujours aussi outrée de se retrouver face à des comportements comme celui de cette caissière. Sherry en profite pour rappeler à quel point la première semaine de décembre qui est celle du Téléthon est importante pour sa famille. Une fois dans l’année, ils se sentent vraiment soutenus.

 

Gave

gabe

gabe-3

EN BONUS : un trisomique de 30 ans a reçu un incroyable cadeau pour son anniversaire grâce à la solidarité des internautes

 
0