Femme girafe : après 5 ans avec des anneaux autour du cou, elle finit par les enlever (vidéo)

Non, il ne s’agit pas d’une femme originaire de la tribu birmane Padaung Karen mais bien d’une américaine ! Et à 30 ans, Sydney a déjà passé cinq ans de sa vie comme femme girafe avec des anneaux autour de son cou. Sauf que récemment, elle a décidé de les enlever définitivement et les conséquences sont effrayantes ! Découvrez les photos de Sydney avec et sans ses anneaux dans la vidéo ci-dessous

>> À lire aussi : Cette femme a le plus grand plateau labial du monde

Femme girafe : une spécificité culturelle aux États-Unis

À la frontière birmane, certaines minorités ethniques sont connues pour leurs femmes girafes. Héritée d’une tradition ancestrale, c’est une coutume qui veut que les jeunes femmes portent des anneaux autour du cou dès le plus jeune âge. Ainsi, et au fil des années, cela modifie considérablement la silhouette des fillettes qui deviennent des femmes avec un long cou.

Et du côté des États-Unis, cette américaine de 30 ans a décidé d’épouser cette tradition. C’est donc à 25 ans qu’elle se lance dans cette aventure pour perpétuer une tradition de l’autre bout du monde. Entre séances photo et originalité Sydney intrigue. Mais récemment, elle avoue ne plus supporter ses 15 anneaux et décide donc de les retirer. Le seul problème, c’est qu’elle en subit de graves conséquences et doit même être suivie de près par son médecin.

>> À lire aussi : Cet Indien n’a pas lavé ses dreadlocks depuis 40 ans !

De graves conséquences physiques

Si au départ, Sydney a souhaité épouser cette tradition de femme girafe, elle s’est vite rendu compte qu’au quotidien, c’est le genre de spécificité culturelle qu’il est dur de porter. « Je ne pouvais plus fonctionner comme étant une femme à long cou avec quinze anneaux aux États-Unis. À moins que vous soyez disposée à vous isoler complètement et que vous n’ayez jamais besoin de quitter la maison. J’ai passé cinq ans de ma vie avec des anneaux autour de mon cou et je suis devenu très introvertie et isolée. »

Du coup, elle décide de se faire retirer ses anneaux ce qui entraîne de graves conséquences physiques comme des ecchymoses sévères autour de la clavicule. Elle est donc suivie de près par son médecin et entame un processus de guérison. Toutefois, elle ne regrette rien et avoue se sentir légèrement dénudée sans ses anneaux.

En savoir plus sur : -

Publié par Claire le 08 Nov 2019
0