Une infirmière « masse » un bébé en le secouant par les pieds et par la tête

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

La vidéo a révolté les internautes qui ont découvert le comportement dangereux d’une infirmière en pédiatrie. Pour soi-disant prévenir les futurs courbatures et autres maux, l’infirmière pratique des massages brutaux sur les bébés. Les massages consistent à prendre l’enfant par les pieds et le balancer dans tous les sens. Ou bien, elle le tient par la tête et le secoue avec vigueur. Regardez les images choquantes de cette infirmière kazakhe.

 

Une infirmière balance un bébé pour le masser

Elle qualifie ses manipulations de massages, nous on pencherait plus pour des mouvements de torture. La vidéo tournée à Almaty, au Kazakhstan, montre Larissa Orynbasarovna, 35 ans, qui balance un bébé et le secoue dans tous les sens. « J’aide les enfants. J’ai déjà pratiqué sur tellement de bébés, au fil des années et plusieurs avaient des handicaps comme des cous tordus ou des pieds malformés. Mes massages les ont aidés à guérir ».

 

Sa méthode s’apparente à de la torture mais est appréciée dans son pays

Larissa est pourtant une infirmière expérimentée et elle enseigne même à des étudiants en infirmerie. Sa technique est devenue populaire au Kazakhstan et elle demande 3000 tenges kazakhs (environ 8 euros) par traitement. Chaque session dure 10 à 15 minutes. Dans cette vidéo de 60 secondes, on peut la voir avec un masque, en train de faire tournoyer un bébé apeuré mais silencieux. Après l’avoir balancé dans tous les sens, elle finit son massage en écrasant la tête du bébé entre ses mains. Les massages sont différents d’une culture à l’autre et apparemment cette pratique ne choque pas aux Kazakhstan. Par contre, la vidéo a scandalisé les internautes occidentaux. Rappelons tout de même qu’un bébé n’est pas encore formé et que les os sont même encore malléables. Les traumatismes que subissent le corps à cet âge peuvent laisser des séquelles à vie.

infirmière balance bébé massage torture

Crédits : News Dog Media

Publié par Nicolas F le 13 Mai 2018