Il vend ses lingots d’or 115 000 € sur Le Bon Coin et ça tourne très mal…

C’est une transaction qui aurait pu très mal finir. Le mercredi 19 septembre, un acheteur décide de vendre des lingots et des pièces d’or sur Le Bon Coin. Et lorsque l’acheteur se présente, il vole sa marchandise.

 

Un vendeur propose ses lingots d’or à la vente sur le Bon Coin

C’est une scène pour le moins surréaliste qui s’est déroulée mercredi 19 septembre vers 14h30 à Paris. En effet, suite à un accord conclu sur Le Bon Coin, un vendeur se rend rue Ferdinand, dans le 17e arrondissement de Paris. Dans l’un des quartiers les plus chic de la capitale, il attend donc patiemment l’acheteur.

 

Dans sa mallette, une marchandise très particulière. En effet, ce vendeur propose 3 lots de lingots à 33 000 € chacun, 20 vieilles pièces d’or de 20 francs (ce qui équivaut à 200 € l’une) et 6 pièces de 20 $. Le tout pour environ 115 000 € ! On est donc très loin de la vente d’une voiture d’occasion ou d’un Smartphone tombé du camion.

 

 

or-acheteur-vendeur-Bon-Coin-voleur-paris

Le vendeur grimpe sur le capot de la voiture du voleur et fait quelques centaines de mètres en plein Paris.

 

Le Bon Coin : L’acheteur lui vole son or et prend la fuite

Mais c’est justement au camion que le vendeur va finir par s’accrocher. Car, la transaction, va rapidement mal tourner. À peine arrivé, le prétendu acheteur saute sur le butin et arrache les précieux lingots d’or. Un geste qu’il aurait toutefois effectué sans violence. Le voleur prend ensuite sa voiture et se dirige vers la Porte Maillot. Mais le vendeur ne lâche rien !

 

Il grimpe donc sur le capot de la Renault Laguna du voleur et fait quelques centaines de mètres en plein Paris. Une scène absolument surréaliste digne des plus grands films d’action.

 

Il finit par croiser la police qui ne manque pas d‘être surprise par la scène. C’est alors que le voleur, pris au piège, décide de balancer tout l’or par la fenêtre de sa voiture et de prendre la fuite. Le vendeur quitte son capot et se jette tout de suite sur son précieux butin. Le fuyard, quant à lui, rejoint le périphérique et disparaît rapidement. Par miracle, la victime n’a pas été blessée. Néanmoins, le particulier porte plainte, et la commission du 17e arrondissement de Paris est chargée de l’enquête.

En savoir plus sur : - - - - - - -

Publié par Claire le 10 Oct 2018
 
0