Le saviez-vous : qu’est-ce que le sommeil paradoxal ?

Publié par Mélaine le 13 Jan 2019

Le sommeil est un monde à lui seul. Quand on y réfléchit bien, c’est un autre univers. Ce n’est pas pour rien que les enfants ont tous du mal à s’endormir le soir. Le sommeil, c’est un autre monde dans lequel on ne maîtrise plus rien. C’est une étape vers laquelle nous glissons, lentement, en acceptant de nous laisser aller. Et c’est d’autant plus vrai pour le sommeil paradoxal. Mais au fait, c’est quoi, exactement, ce sommeil paradoxal ?

 

Des sommeils et un sommeil paradoxal

Alors, pour faire simple, le sommeil paradoxal est un cycle du sommeil. C’est le moment de la nuit le plus propice aux rêves. Et comme il couvre environ 20% du temps de notre sommeil et qu’il intervient en fin de nuit, c’est la raison pour laquelle nous avons la sensation que nos rêves sont si proches du réveil.

 

C’est l’instant T durant lequel nos muscles se détendent et que nos yeux (vous l’avez déjà sans doute observé chez un enfant) se mettent à bouger. Ce phénomène a un nom : c’est le REM pour Rapid Eye Movements (Mouvements rapides de l’œil).

 

Durant le sommeil paradoxal, la respiration et le rythme cardiaque deviennent instables. Ils sont, physiologiquement, soumis aux rêves et aux états oniriques. D’où le nom de sommeil paradoxal. En référence à ce sommeil profond dans lequel nous sommes plongés (avec ce relâchement musculaire caractéristique) et les ondes électriques rapides qui parcourent notre cerveau (et les fameux REM). Paradoxal, donc.

 

-> À lire aussi : découvrez la signification de vos rêves 

 

A quoi sert le sommeil paradoxal ?

 

Oui, cette phase du sommeil, comme toutes les autres, a un rôle important. Il s’agit pour elle de nous assurer un équilibre mental durant le reste de notre journée, mais également d’ancrer, dans notre mémoire, expériences et souvenirs.

 

C’est d’ailleurs pendant cette phase du sommeil paradoxal que la maturation du système nerveux opère. Autrement dit : c’est le moment précis durant lequel les cellules de notre cerveau se développent de façon optimale.

 

C’est la raison pour laquelle plus le sommeil est de qualité, plus les différentes fonctions de notre cerveau sont fiables. Plus notre sommeil sera de qualité, plus la capacité de stockage de notre cerveau sera optimale. 

 

C’est également la raison pour laquelle on conseille aux étudiants de réviser juste avant d’aller se coucher : les données seront plus fraîchement et rapidement enregistrées par le cerveau. Et donc, par la mémoire.

 

Toujours aussi impressionnant, ce cerveau !

sommeil paradoxal

En savoir plus sur : - - -

 
0