Au bord du burn-out, cette employée a voulu prendre deux jours de congés. La réponse de son boss est tellement dingue qu’elle fait le tour du web !

Ne sous-estimez jamais un burn-out !

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé d’être absolument épuisé mentalement du fait de votre travail ? Certainement ! Il vous est déjà arrivé de vous dire « Je vais craquer…là si je ne me repose pas, je vais exploser ! J’ai besoin de me changer les idées, de me vider la tête » ?

 

Alors, si la réponse est oui, sachez que NON, vous n’êtes pas une feignasse, vous êtes un être humain et pas une machine. C’est absolument normal que lorsqu’on travaille beaucoup et lorsqu’on s’investit énormément dans son travail et bien…on craque ! On ne peut pas être à 100% toute l’année non stop. Il y a des moments où l’on a besoin d’un break. Et c’est ce qui est arrivé à Madalyn Parker, web-developpeuse dans le Michigan.

 

Alors, Madalyn a pris les devants. Plutôt que de laisser la situation s’envenimer, elle a écrit un mail à son équipe et à son PDG afin de leur annoncer qu’elle prenait deux jours de congés afin de revenir la semaine suivante fraîche et disposée à rattaquer à 100%. Une bien sage décision. Si vous disiez cela à votre boss, quelle serait sa réaction ? Celle du boss de Madalyn a été incroyable !

 

La formidable réponse de son PDG Ben Congleton, la voici : « Je voulais te remercier personnellement pour envoyer des mails comme celui-ci. À chaque fois, ça me rappelle de l’importance des jours de congés maladie pour cause de santé mentale. J’ai du mal à croire qu’il ne s’agisse pas d’une pratique standard dans toutes les entreprises. Tu es un exemple pour nous tous et tu nous aides à dépasser la honte pour que chacun puisse être soi-même au travail.

 

Touchée par cette réponse; Madalyn l’a partagée sur Twitter et le post est rapidement devenu très viral. La réaction de Ben a été saluée et cela lui a même donné envie d’écrire une tribune sur le sujet sur Medium : « Nous sommes en 2017 et la santé mentale est toujours un problème au bureau »

 

« C’est 2017. Nous sommes dans une économie du savoir. Nos boulots nécessitent que nous soyons au top de nos performances mentales. Quand un athlète est blessé, il s’assoit sur le banc pour récupérer. Débarrassons-nous de l’idée selon laquelle le cerveau est différent »

 

Si je peux donner un conseil aux employés comme aux patrons : ne tirez jamais sur la corde ! Les employés risquent d’y laisser leur santé et les patrons risquent de se retrouver bien dans la mouise avec un employé qui se retrouve en burn out… Car la ce n’est pas une absence de 2 jours. Comptez au moins 6 mois hein ! L’être humain n’est pas une machine, ne l’oubliez jamais ! Le travail c’est important dans la vie mais ce n’est pas toute votre vie !

 

 

Publié par Elsa Fanjul le 29 Mar 2018
0