Cette championne de triathlon était il y a encore deux ans… obèse ! Découvrez son incroyable transformation !

Quand vous croisez Elena Goodall aujourd’hui, vous voyez devant vous une femme athlétique et sûre d’elle. Mais si vous l’aviez croisée, il y a deux ans, vous ne l’auriez même pas reconnue. Elle pensait n’avoir plus que quelques années à vivre, à cause de son obésité morbide. Non seulement, elle a perdu 115 kilos en deux ans, mais en plus, elle est devenue une championne du triathlon. Voici son impressionnante transformation, grâce à une volonté incroyable.

(Instagram/elles_journey_to_good_health)

Elle a dû stopper son addiction à la nourriture en faisant du sport

Il est difficile de croire que cette Australienne de 29 ans était presque 3 fois plus imposante, il y a deux ans. Elle a pesé jusqu’à 184 kilos, elle en pèse aujourd’hui 69, comme elle le dévoile sur son compte Instagram. « Je veux vraiment que les gens sachent que mon histoire est bien plus qu’une simple perte de poids. C’est une histoire de courage et de détermination. » Au départ, elle s’est mise à faire du triathlon uniquement dans le but de perdre du poids. Elle était obsédée par la perte de chaque centimètre et de chaque gramme. Et à force de s’entrainer, elle s’est rendue compte qu’elle ingérait de la nourriture non plus comme une drogue, comme c’était le cas par le passé, mais tout simplement parce que son corps lui en réclamait pour tenir le coup des exercices. « Puis c’est devenu le fait de vouloir dépasser les limites physiques que je pensais impossibles. Je me suis mises de nouveaux objectifs qui ont changé ma vie ».

(Instagram/elles_journey_to_good_health)

(Instagram/elles_journey_to_good_health)

Ses objectifs ont porté leurs fruits

Elle a commencé à vouloir perdre du poids, le jour où un médecin lui a dit qu’elle ne passera pas la barre des 40 ans, si elle restait dans cette condition physique. Mais ce docteur était loin de s’imaginer le déclic qu’il allait déclencher en elle. En plus, elle s’est mise à faire du triathlon, l’un des sports les plus difficiles, car il faut beaucoup d’endurance pour enchaîner le vélo, la course à pieds et la natation.

(Instagram/elles_journey_to_good_health)

Publié par Nicolas F le 26 Août 2017
0