Cette étonnante coupe de cheveux que toutes les femmes demandent depuis la fin du confinement…

Disons-le franchement, avec le confinement, notre coupe de cheveux était un véritable enfer ! D’où la tendance « safety cut ». En effet, il semblerait que les femmes optent désormais pour de la prévention au cas où nous ferions face à un nouveau confinement !

>> À lire aussi : 50 personnes totalement méconnaissables après être passées chez le coiffeur !

« Safety cut » : une coupe de cheveux tendance

Après avoir passé plus de deux mois en confinement, notre coupe de cheveux en a pris un sacré coup ! D’ailleurs, juste après la réouverture, les salons de coiffure se sont vite retrouvés submergés ! Alors c’est vrai, on a parfois appris à couper notre frange seule ou alors, à savoir comment maintenir une coloration ou à couper nos pointes. Néanmoins, ces astuces de secours ont parfois donné lieu à de véritables catastrophes

Voilà pourquoi, la plupart des femmes ont aujourd’hui décidé d’adopter la « safety cut » ou « coupe de cheveux de sécurité.» En tous les cas, c’est ce que révèle le magazine Vogue UK qui a interrogé de nombreuses clientes dans les salons de coiffure.

déconfinement, quelles conséquences pour les coiffeurs

>> À lire aussi : Confinement : Un coiffeur épinglé pour ses pratiques dangereuses

On mise sur de la prévention

Alors qu’est-ce que la « safety cut ” ? Et bien tout simplement, il s’agit d’une coupe de cheveux qui vise à couper plus court que d’habitude. En tous les cas, c’est le bilan que fait le magazine Vogue UK. En effet, les coiffeurs sont rendu compte que généralement, les clientes demandent des coupes beaucoup plus courtes que d’habitude.

Déjà parce qu’évidemment, il faut pouvoir rattraper les plusieurs mois de confinement mais surtout, parce que nombreuses sont celles qui se projettent déjà dans l’éventualité d’un nouveau confinement. « Après quatre mois de confinement mes cheveux étaient trop longs et irréguliers, donc une bonne coupe était vraiment nécessaire. J’avais besoin de couper dix centimètres, mais nous avons décidé de faire plus court encore en retirant cinq centimètres supplémentaires. Si l’inimaginable se reproduisait, je serais prête cette fois-ci ».

À lire aussi : On vous présente Sarah Massey, la femme aux plus grosses fesses du monde !

Publié par Claire le 09 Oct 2020
0