La mode des perruques pour vagin débarque !

Il n’y a aucun piège dans le titre de cet article. Vous pensiez avoir tout vu en matière de modes farfelues, voici la nouvelle tendance qui prouve qu’il est possible d’aller toujours plus loin. Le designer coréen Kaimin a présenté des mannequins un peu particuliers lors de son défilé de la Fashion Week new-yorkaise. Habillés dans des tenues flashy, futuristes et osées, les mannequins avaient surtout des postiches qui attiraient l’attention. Les tops models n’avaient pas de pantalons ni de robes, mais portaient des perruques pour cacher leur vagin.

 

Des postiches poilus entre les jambes

Ce ne sont pas les larges motifs floraux, les blousons aluminium ni les bottes en cuir rouges qui ont retenu l’attention des spectateurs du défilé de haute couture de la marque Kaimin. Ce sont plutôt les postiches de vagin qui ont attiré l’attention ! Les mannequins ont défilé avec des touffes de tissus poilus entre les jambes. Un petit triangle de tissu recouvrait juste ce qu’il fallait chez ses mannequins.

 

La marque tente une nouvelle mode

Si vous ne comprenez rien à la mode et à la volonté artistique du couturier, le communiqué de presse de la marque indique vouloir « venir en aide aux silhouettes irrégulières en proposant un pont qui permet de combler le fossé qui existe entre ce qui est hard et soft. La marque Kaimin met le thème de la fierté sexuelle au centre de sa réflexion. Le corps et la sexualité, bien que non mutuellement exclusifs, représentent la liberté ». Vous avez compris ? « On a travaillé dur pour trouver la meilleure façon de les faire et qu’ils soient les plus naturels possibles », expliquent-ils à propos des postiches. On vous laisse juges !

Crédits : Getty Images North America

Publié par Nicolas F le 18 Fév 2018