L’un des plus grands rappeurs français condamné à 5 ans de prison et écroué !

C’est une décision de justice qui provoque un séisme dans le rap français. Le chanteur Rohff, considéré comme l’un des plus grands rappeurs français de sa génération, a été condamné ce jeudi à cinq ans de prison pour avoir violemment agressé deux vendeurs de la boutique parisienne de son rival Booba, en 2014. La sentence prononcée en octobre 2017, a été confirmée ce jeudi par la cour d’appel de Paris, qui a ordonné son incarcération immédiate. Housni Mkouboi, de son vrai nom, est donc reparti du tribunal menotté, escorté par des gendarmes. Son avocate s’est refusée à tout commentaire à la sortie de l’audience.

>>>À lire aussi : Découvrez qui Rohff imite à la perfection

Une agression sans foi ni loi qui remonte à 2014

Le rappeur originaire de Madagascar était entré le 21 avril 2014 dans la boutique Ünkut, une ancienne marque de vêtements dirigée alors par Booba, du quartier commerçant de Châtelet dans le 1er arrondissement de Paris. Accompagné par plusieurs complices, Rohff avait porté les premiers coups sur un jeune vendeur de 19 ans, avant d’assommer un autre employé avec la caisse enregistreuse. La bande de malfaiteurs s’était ensuite extirpée du magasin, abandonnant les victimes dans un état critique. Le rappeur, aujourd’hui âgé de 41 ans, s’était rendu le lendemain des faits dans un commissariat parisien. Condamné à cinq années d’emprisonnement en première instance en octobre 2017, le verdict a été confirmé ce jeudi en appel.

>>>À lire aussi : Booba s’attaque violemment à la chanteuse Angèle

Rohff, un lourd passé judiciaire

Condamné à cinq ans de prison, le rappeur du 94 paye sans doute son lourd passé judiciaire. Depuis quinze ans, le « PDRG » (Padre du Rap Game) est au coeur de nombreux démêlés judiciaires. Il était déjà passé par la case prison en 2007, pour « détention d’arme » , avant de rester plusieurs mois en liberté conditionnelle avec un bracelet électronique. Le chanteur avait notamment profité de son incarcération pour écrire plusieurs titres de son album iconique Le Code de l’horreur, certifié disque d’or en une semaine, à sortie de la maison d’arrêt de Fresnes.

>>>À lire aussi : Musique gratuite, les meilleurs sites pour écouter de la musique gratuitement sur Internet

En savoir plus sur : - -

Publié par Maxime le 06 Juin 2019
 
0