Clémence Botino, Miss France 2020, est victime de nombreux commentaires racistes (Vidéo)

L’élection de Clémence Botino en tant que Miss France 2020 a suscité grand nombre d’interrogations chez les téléspectateurs. Beaucoup préféraient la 1ère Dauphine, Lou Ruat. Les commentaires des internautes ont été haineux, et même racistes. Vaimalama Chaves a défendu sa remplaçante, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

>>> À lire aussi : Les 12 Coups de Midi : les internautes indignés par le salaire de Paul pour le prime de Noël

L’élection de Clémence Botino ne met pas tout le monde d’accord

Un an plus tôt, l’élection de Vaimalama Chaves pour le titre de Miss France 2019 mettait tout le monde d’accord. Toutefois, cette année, l’incompréhension règne autour du titre de beauté.

Couronnée Miss France 2020, Clémence Botino n’était pas la favorite des internautes. Préférant Lou Ruat, 1ère Dauphine ou encore Miss Nord-Pas-de-Calais, personne ne voyait gagner Miss Guadeloupe, même pas le jury.

Clémence Botino a rapidement été la cible de violentes critiques, notamment racistes. Les internautes l’ont dénigré, insulté et ont même été jusqu’à la qualifier de « singe » .  Vaimalama Chaves est monté au créneau pour défendre sa nouvelle remplaçante, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

>>> À lire aussi : Christina Aguilera ultra sexy : elle affiche un décolleté ultra plongeant

La 1ère Dauphine et l’ancienne Miss France prennent sa défense

Grande favorite du concours, la Miss Provence, Lou Ruat, a pris la défense de la gagnante : « Ça me dérange cet acharnement qu’il y a contre elle. Il ne faut pas, c’est dommage. Ces critiques sont injustifiés. »

Mais c’est surtout l’ancienne Miss France qui va répondre aux internautes en rappelant que « La France est aussi plurielle que le nombre d’ethnies qui la composent. Une France multiculturelle aux couleurs de l’arc-en-ciel. Le respect est essentiel, soyons solidaires. »

Elle a même répondu à un commentaire : « Vous avez votre définition de la beauté, mais elle n’est pas universelle. Pour certains, des filles qui pourraient vous sembler moins belles le seraient bien plus pour d’autres. »

Malheureusement, Clémence Botino n’est pas la première Miss à être victime de racisme : Flora Coquerel (Miss France 2014), Alicia Allies (Miss France 2017) ainsi que Corinne Coman (Miss France 2003) avaient elles aussi dû affronter et surmonter ces commentaires intolérables.

>>> À lire aussi : Hugo Clément soutient le projet Rewild voulant racheter un zoo et le transformer en centre de réhabilitation de la faune sauvage !

En savoir plus sur : -

Publié par Manon le 19 Déc 2019
0