Emmanuel Macron pousse un énorme coup de gueule contre un journaliste ! La vidéo provoque un tollé

Lors de sa visite au Liban un mois après l’explosion meurtrière, Emmanuel Macron pique une grosse colère contre un journaliste du Figaro lui reprochant d’être “irresponsable”. La scène a été filmée par les caméras de LCI. Découvrez la vidéo et l’article ci-dessous :

Emmanuel Macron en colère contre un journaliste

Un mois après l’explosion meurtrière qui a ravagé une partie de Beyrouth, Emmanuel Macron s’est une nouvelle fois rendu sur place. Mais dans la soirée du 1er septembre, les caméras de LCI ont filmé une scène très étonnante. En effet, lors d’une réception, le chef de l’État s’est adressé de manière virulente à un journaliste, spécialiste du Moyen-Orient pour Le Figaro. Il lui a alors lancé : “Ce que vous avez fait là, compte tenu de la sensibilité du sujet, compte tenu de ce que vous savez de l’histoire de ce pays, est irresponsable. Irresponsable pour la France, irresponsable pour les intéressés ici, et grave d’un point de vue déontologique“. Mais Emmanuel Macron ne s’arrête pas là et continue à expliquer au journaliste qui avait été retenu en otage en Irak en 2004 pendant plus de quatre mois : “Vous m’avez toujours entendu défendre les journalistes. Je le ferai toujours. Mais je vous parle avec franchise. Ce que vous avez fait est grave, non professionnel et mesquin“. 

Selon LCI, Emmanuel Macron lui aurait dit cela après la parution de l’un de ses articles. Le papier de Georges Malbrunot intitulé “Macron revient au Liban face aux chefs de clan”. Rédigé le 31 août dernier, son papier évoquait une “indiscrétion” du président brandissant “la menace d’imposer des sanctions aux leaders politiques réfractaires aux réformes”. De plus, le journaliste évoquait une rencontre entre Emmanuel Macron et un leader du parti Hezbollah au parlement. Cependant, le chef de l’État se serait mis en colère après la publication d’un article sur ““les accusations de détournement d’une partie des 11 milliards d’aide internationale offerts en 2018 et les sanctions possibles à l’égard de certaines personnalités”, comme le rappelle Julien Lecuyer, journaliste à la Voix du Nord.

À lire aussi : Emmanuel Macron : sa grosse boulette qui ne passe pas… les Français sont furieux ! (VIDÉO)

“pour moi l’incident est clos”

Puis il a continué à expliquer : “Durant la conf de presse précédant l’incident, Emmanuel Macron avait fustigé un article, sans le nommer, qui évoquait des sanctions. Il avait regretté qu’on n’ait pas cherché à vérifier auprès de lui”. Après avoir été contacté par l’AFP, Georges Malbrunot s’est dit “très surpris par la virulence de cette attaque, qui est inacceptable et à laquelle (il a) répondu” : “Je me suis expliqué avec l’Élysée, pour moi l’incident est clos“. 

Emmanuel Macron est arrivé en Irak hier, après avoir passé quelques jours sous haute tension au Liban. La vieille de son arrivée, il avait expliqué qu’il lancerait à Bagdad “en lien avec les Nations Unies, une initiative pour accompagner une démarche de souveraineté”. Ce “combat pour la souveraineté de l’Irak est essentiel” pour permettre à “ce peuple et ce pays qui ont tant souffert” de “ne pas céder à la fatalité qui serait la domination par les puissances régionales et par le terrorisme islamiste”.

Source : Closer 

À lire aussi : Gérard Depardieu: il lâche une véritable bombe sur Emmanuel Macron

Publié par Lucie le 04 Sep 2020
0