Harvey Weinstein accusé de deux nouveaux cas de viol tandis que son procès s’ouvre à New York

Tandis que son procès vient de s’ouvrir à New York, Harvey Weinstein est mis en examen pour deux nouveaux cas de viol. Il est accusé d’être entré de force dans une chambre d’hôtel d’une femme pour la violer, le 18 février 2013. Aussi, le lendemain, il aurait agressé une autre dans une chambre d’hôtel à Beverly Hills.

Harvey Weinstein

>>> À lire aussi : Kev Adams se rase la tête : il est méconnaissable et choque ses fans ! (Vidéo)

De nouvelles accusations contre Harvey Weinstein

L’ancien producteur de cinéma a été inculpé à Los Angeles pour deux cas de viol et d’agression sexuelle commis en 2013. Ce sont les services du procureur qui ont annoncé ces nouveaux cas le 6 janvier 2020. Date à laquelle le procès d’Harvey Weinstein s’ouvrait à New York.

Il est accusé d’être entré de force dans la chambre d’hôtel d’une femme et de l’avoir violé, le 18 février 2013. Le lendemain, il aurait agressé une autre femme dans sa chambre d’hôtel à Beverly Hills. Ces informations ont été annoncées dans un communiqué de Jackie Lacey, la procureure du comté de Los Angeles. L’identité des deux femmes n’a pas été révélée.

« Nous croyons que les preuves établiront que l’accusé a utilisé son pouvoir et son influence pour avoir accès à ses victimes puis commettre des crimes violents à leur encontre » indique Jackie Lacey. Elle « félicite les victimes » d’avoir eu le courage de témoigner.

Ces nouvelles accusations vont sûrement fragiliser la position de Weinstein pour son procès. Peut-être ses avocats demanderont-ils un report ? Le magnat d’Hollywood risque jusqu’à 28 ans de prison, s’il est condamné en Californie.

>>> À lire aussi : JLC Family : Jazz s’interroge sur l’avenir de Chelsea

Les victimes l’attendaient à l’entrée du tribunal à New York

Pour le premier jour de son procès, Weinstein apparaît diminué. Il marche difficilement avec un déambulateur suite à des problèmes de dos. À son arrivée au tribunal d’État de Manhattan, certaines de ses accusatrices l’attendaient de pied ferme. 

Sur 80 femmes qui l’accusent, une quinzaine était présente, armées de pancartes réclamant « Justice pour les survivantes. » Parmi ces femmes se dressaient les actrices Rosanna Arquette et Rose McGowan.

Dans un communiqué signé par 25 femmes ayant dénoncé ses agissements, elles se réjouissent de son inculpation. Ces nouvelles inculpations sont « une indication claire que les risques que nous avons pris et les conséquences que nous avons subies n’étaient pas inutiles […] Ceci est un jour nouveau pour notre société. »

>>> À lire aussi : Kelly Vedovelli : cette photo suggestive avec son frère jugée incestueuse par les internautes

En savoir plus sur : - - -

Publié par Manon le 08 Jan 2020
0