Cette chanteuse révèle avoir été agressée sexuellement

Elle est belle, elle a à peine 18 ans et c’est une étoile montante de la chanson aux États-Unis. Pourtant, ce samedi 2 mai 2020, Loren Gray fait des révélations extrêmement choquantes sur son passé. C’est ainsi que sur le réseau social TikTok, elle avoue avoir été agressée sexuellement à l’âge de 13 ans dans un sous-sol.

>> À lire aussi : Valéry Giscard d’Estaing : L’ancien Président est visé par une plainte pour agression sexuelle !

Loren Gray : des révélations sur son passé

À 18 ans, Loren Gray possède déjà plus de 3,5 millions d’abonnés sur sa chaîne YouTube et s’impose comme la nouvelle étoile montante de la chanson aux États-Unis. Alors, face à cette popularité, la jeune femme a décidé de tout balancer sur le réseau social TikTok dans un témoignage troublant. C’est ainsi qu’elle avoue avoir été agressée sexuellement et alors qu’elle s’apprêtait à fêter son 13e anniversaire.

« Je veux vous raconter ma vraie histoire. C’est moi il y a plus cinq ans, peu avant mon 13e anniversaire. Mon innocence a été volée dans le sous-sol de quelqu’un en qui j’avais confiance. J’ai mis deux mois avant d’en parler à mes parents. Je me sentais sale, cassée et sans valeur. J’étais perdue et effrayée. J’ai cru que c’était ma faute. » En témoignant sur ce souvenir extrêmement intime de son histoire, elle a voulu non seulement prévenir mais également sensibiliser ses abonnés.

loren-gray-la-chanteuse-avoue-avoir-ete-agressee-sexuellement-a-lage-de-13-ans

>> À lire aussi : Harvey Weinstein fait des déclarations hallucinantes au sujet de sa carrière

Un message d’espoir

Sur le réseau social TikTok, Loren Gray avoue avoir été agressé sexuellement alors qu’elle n’avait que 13 ans. Mais rapidement, elle souhaite diffuser un message d’espoir à tous ses abonnés. En effet, elle explique avoir pu compter sur ses proches mais également sur les réseaux sociaux pour l’aider à sortir la tête de l’eau. Toutefois, elle pointe aujourd’hui des commentaires désobligeants et qui ont tendance à lui faire énormément de mal.

« J’ai enfin trouvé des gens qui faisaient attention à moi. Mais il y a des commentaires qui sont un peu trop, comme : ‘Elle ressemble à une p*te’ ou ‘Est-ce que tu es encore vierge ?' »

Aujourd’hui, c’est donc en toute transparence qu’elle décide de se livrer pour non seulement sensibiliser mais également prévenir et se rapprocher un peu plus de sa communauté.

En savoir plus sur : -

Publié par Claire le 08 Mai 2020
0