La terrible histoire du père des frères Bogdanoff

Igor et Grischka Bogdanoff font certainement partie des figures les plus mystérieuses de ces dernières années. Et que ce soit leur âge ou leur métamorphose physique, le secret reste bien gardé, tout comme le mystère qui plane sur la famille. Mais dans son livre « Le mystère Bogdanoff », Maud Guillaumin donne quelques pistes, notamment lorsqu’elle parle de Youra, le père des jumeaux.

 

 

Youra, le père des frères Bogdanoff

Qui était le père des frères Bogdanoff ? C’est la marraine de Grischka et d’Igor qui donne sa version dans le livre de Maud Guillaumin. Apparemment, c’était un jeune immigré qui s’était réfugié en Espagne. Et après la guerre, il était impossible pour lui de retourner en URSS car il aurait été considéré comme un espion et immédiatement envoyé au goulag.

 

C’est ainsi qu’il erre de ferme en ferme jusqu’à croiser le château de Berthie de Colloredo, dans le Gers. Immédiatement, elle l’embauche comme garçon de ferme et le prend sous son aile. Mais le souci, c’est que sa fille Maya s’en amourache et tombe enceinte des deux jumeaux.

 

 

Les-freres-Bogdanoff-père-youta

« Selon eux, Youra était un jeune artiste »

 

La version des frères Bogdanoff

Sauf que du côté des frères Bogdanoff, la version est légèrement différente. En effet, pour eux, leur père est le descendant direct d’un prince : le bras droit du Tsar Pierre le Grand. « Selon eux, Youra était un jeune artiste […] il aurait suivi une solide formation de peintre en tant qu’auditeur libre aux Beaux-Arts. » Impossible de savoir si cette version d’Igor et Grischka est la bonne ou si, comme à leur habitude, ils maquillent la réalité.

 

Quoi qu’il en soit, après la naissance des jumeaux, Youra est chassé de la ferme par leur grand-mère. Là encore, la marraine pense que Bertie l’aurait chassé parce qu’il « n’était pas assez bien pour les garçons », alors qu’Igor et Grischka soutiennent une autre histoire :  « la comtesse (la grand-mère) refuse d’avoir un Russe émigré — fut-il prince — pour gendre. À ses yeux, seule l’aristocratie autrichienne a de la valeur. » 

 

 

Une enfance sans père

Les frères Bogdanoff ont donc vécu les 10 premières années de leur enfance sans voir leur père. Et même si Maya (la maman) et Youra étaient divorcés, cela ne les a pas empêchés de concevoir quatre aux autres enfants : François, Géraldine, Laurence et Véronique. En 1982, la grand-mère décède à 92 ans suivis quatre mois plus tard par la maman. Youra succombera d’une artérite en 2012 et sa mort a beaucoup affecté les jumeaux. D’ailleurs, leur sœur Laurence explique qu’Igor n’arrêtait pas de répéter : « Quand je pense que Youra va mourir d’une artérite. Dans 30 ans c’est quelque chose que l’on soignera parfaitement. » Ça le rendait fou. »

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 25 Fév 2019
0