Franck Dubosc ne soutient plus les Gilets Jaunes : il se fait démolir par ses fans…

Cela fait presque 1 mois que le vent de contestation soufflé par les Gilets Jaunes gagne la France entière. Même des célébrités ont rejoint le mouvement pour faite connaître leur mécontentement. Mais ce vendredi 7 décembre, Franck Dubosc fait marche arrière et retire son soutien.

 

Franck Dubosc et ces célébrités aux côtés des Gilets Jaunes

Parmi les manifestants qui contestent la politique gouvernementale, on compte également quelques célébrités. Brigitte Bardot, Anne Ducret ou encore Pierre Perret et Philippe Lellouche en font partie. Et Franck Dubosc aussi s’y était mis. « Message aux gilets jaunes et à vous tous qui souffrez. Il faut que l’on soit avec vous, nous les favorisés. Il faut qu’on trouve quelque chose. J’en parle aux copains », avait-il déclaré dans une vidéo postée sur Facebook.

 

 

Mais ça, c’était avant. Avant que nous assistions médusés aux manifestations du 24 novembre et du 1er décembre. Car dans la colère générale, plus rien ne semble arrêter les Gilets Jaunes qui se lancent dans des affrontements violents avec les forces de l’ordre.

 

gilets-jaunes-franck-dubosc-soutien

« C’est du passé, monsieur. Vous êtes trop haineux trop hargneux, à dégager ! »

 

 

 

Franck Dubosc ne soutient plus les Gilets Jaunes

Depuis le 17 novembre, la manifestation des Gilets Jaunes ne cesse de prendre de l’ampleur et de grimper sur l’échelle de la violence. À tel point que les Champs-Élysées deviennent une zone de guerre chaque samedi, s’affrontent les CRS et les militants. Et le mouvement qui se voulait pacifique commence sérieusement à dégénérer. Voilà pourquoi ce vendredi 7 décembre, Franck Dubosc retire son soutien aux Gilets Jaunes.

 

À l’occasion d’une séance de dédicaces donnée après son spectacle à Lausanne en Suisse, il se fait interroger par un fan et déclare : « Les gilets jaunes, c’est du passé, monsieur. Vous êtes trop haineux trop hargneux, à dégager ! » Sa vidéo de soutien initial à même était supprimée de son comte Facebook. Une vidéo qu’il regrette déjà, tout comme son soutien. Partagé plus de 10 000 fois sur les réseaux sociaux, des internautes fustigent l’humoriste et en appel au boycott de sa tournée « Fifty/Fifty ».

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Claire le 09 Déc 2018
 
0