« J’ai 24 ans, et je suis toujours vierge… Ça fait peur aux hommes » : les confessions d’Elisa !

Il y a des secrets qui sont inavouables ! Et être vierge en est un. À partir d’un certain âge, la virginité devient tabou. Les amis ont déjà tous eu une relation sexuelle, et vous êtes un peu à l’écart de tout ça. Et en parler, pour vous, c’est un peu la honte. Mais l’anonymat est parfois important pour pouvoir se libérer d’un « fardeau » et avoir des conseils. Elisa a écrit à la rédaction. À 24 ans, cette dernière est vierge.

Vous aussi, venez nous demander conseil sur Facebook, ou par mail à l’adresse redaction@sfmedia.fr

Message d’Elisa, 24 ans !

 » J’ai 24 ans, bientôt 25 ans, et je n’ai pas encore couché avec un homme. Pas que cela ne m’intéresse pas, mais j’ai du mal à me sentir prête et en confiance avec un homme. Mes relations amoureuses ont toujours été plutôt courtes (entre 1 mois et 6 mois). J’avoue qu’il me faut du temps pour avoir confiance en la personne, et peu de garçons semblent comprendre mon blocage et ce besoin de temps. 

Quand j’avais 17 ans, je ne ressentais pas cette pression. Mais à partir de 21 ans, mes amis commençaient à beaucoup me charrier sur ma virginité. J’ai commencé à ressentir une pression sociale. Alors j’ai décidé de dire que j’avais perdu ma virginité. Un gros mensonge, qui est bien passé. 

Mais lorsque mes proches parlent de sexe, je me sens toujours gênée, et ne sais pas trop quoi dire. Je vis une pression au quotidien où je me dis qu’il faut que je trouve rapidement un copain, afin d’être comme tout le monde. Mais mon copain actuel, avec qui je suis depuis 2 mois, fait un blocage sur ma virginité, et n’ose pas trop me toucher… Ce qui, bien entendu, ne me met pas en confiance. On en parle très peu, et les hommes ont peur de ma virginité en général » 

Être vierge à 25 ans, ce n’est pas une honte !

La première chose importante à te dire, c’est que ce n’est pas une honte. Certaines femmes ne font jamais l’amour. Soit par choix, soit par religion, ou parce qu’elles ne trouvent jamais « le bon », toujours est-il que la relation sexuelle se fait à deux, mais reste un choix personnel. Il ne faut pas t’enfermer dans cette idée que tu es différente, que les gens autour de toi te regardent bizarrement quand tu leur avoues que tu es encore vierge. Faire l’amour ne doit pas être un objectif, ce n’est pas non plus vital.

Ça serait te mentir de te dire que ce n’est pas extraordinaire (pour un avis très personnel), mais ça ne doit pas te tourmenter. Relâche cette pression, et tu seras déjà un peu plus en accord avec toi-même. Et oui, car en te disant que tu n’es pas normale, tu perds une certaine confiance en toi, et tu te renfermes. Finalement, tu en viendrais presque à t’auto-flageller, et ce n’est pas bon pour l’estime de soi.

Arrêtons la pression sociale !

Dans la société actuelle, ne pas perdre sa virginité avant ses 20 ans semble parfois « honteux » . Pourquoi ? Tout simplement car les jeunes autour de toi l’ont déjà fait. Et pourtant, certaines personnes (peu, je te l’accord) seront compréhensives avec ce petit secret que tu gardes. Auparavant, c’était une honte de coucher avant le mariage… Disons qu’à chaque génération, ses propres codes. Mais ta virginité ne fait pas de toi une personne moins appréciable, moins intéressante ou moins importante dans la société. Dis-toi simplement que la société, c’est juste des codes d’une généralité, et que tu n’es pas la seule personne vierge à 25 ans sur Terre… Loin de là.

Si tu arrives à sortir de ta tête ces idées de « pression sociale » qui qualifient les femmes de « prude coincée » lorsqu’elles sont vierges, et de « sal*pe » lorsqu’elles ont déjà couché avec plusieurs partenaires avant leurs 20 ans, tu pourras être plus en phase avec toi-même. Pour tes amis, ceux qui se moqueront ne seront que des gens néfastes pour toi, car ce n’est pas t’aider que de te vanner sur cela. Pour autant, cacher ta virginité n’est pas bon non plus… Tu t’enfermes dans un mensonge, et tu ne pourras même pas réellement parler de ta première fois, si tu as menti à tes amis. Mais attention, ta sexualité ne regarde que toi, et si tu veux en parler, il faut que tu sois sûre de tes amis, et le dire aux plus importants. Et si un homme prend peur parce que tu es vierge, il n’y a pas grand chose à dire à part : bon débarras. Ce n’est ni un handicap, ni un problème grave.

Les hommes sont-ils tous des goujats ?

C’est une question intéressante que je pose. À chacun son caractère, son comportement et ses pensées sur la sexualité. Mais si un homme veut te forcer à faire ta première fois avec lui, c’est qu’il ne tient pas réellement à toi. C’est bien connu, les hommes pensent parfois avec leur pénis. Malgré son expérience, ton copain ne devra jamais te forcer, et devra au contraire te faire découvrir la sexualité petit à petit, et selon tes envies et ta confiance.

Une discussion s’impose avec ton copain, surtout s’il est au courant de ta virginité, et que tu as envie de te lancer avec lui. Encore une fois, faire l’amour, c’est à deux. Il faut prendre en compte les envies de chacun, écouter l’autre, etc. Mais faire le choix de faire l’amour, ou non, cela te revient de droit. L’homme ne devra jamais faire ce choix à ta place. Certains hommes sont capables d’attendre. La patience, c’est aussi ce qui fait la force d’un couple. S’il est à ton écoute et qu’il ne te brusque pas, alors il est respectueux.

En bref, ne te mets pas la pression ! Tu t’enfermes petit à petit dans une pression que t’impose la société, et ce n’est pas bon. Ta première fois, c’est avec la personne que tu veux, et quand tu te sens prête. Et lorsque que tu feras l’amour, renseigne-toi sur les différents moyens contraceptifs, c’est important. Parles-en avec ton copain. Aborder le sujet à deux, c’est une première étape pour renforcer les liens et apporter un peu plus de confiance au sein du couple.

Vous aussi, venez nous demander conseil sur Facebook, ou par mail à l’adresse redaction@sfmedia.fr

 

Retrouvez nos conseils :

>> À lire aussi : « Je pars avec ma famille et mon copain en vacances, mais cela me fait très peur » : Manon nous demande des conseils !

>> À lire aussi : « Mon ex est devenu mon sexfriend » : Le Tribunal Du Net aide Camille à y voir plus clair !

Publié par Jessy le 21 Juil 2019
0