Kiabi, Decathlon : ces magasins dans lesquels le port du masque est obligatoire

Avec le déconfinement, les Français retrouvent un semblant de liberté. Néanmoins, si vous avez dans l’idée de faire votre shopping comme avant, attendez-vous à quelques surprises ! En effet, certaines grandes enseignes réclament le port du masque obligatoire pour continuer de lutter contre la propagation du Covid-19.

>> À lire aussi : Le reconfinement en urgence déjà amorcé dans ces endroits

Shopping : le masque devient obligatoire !

Ce lundi 11 mai, de nombreux magasins ont pu rouvrir leurs portes. Et déjà, les Français se ruent pour faire leur shopping histoire de retrouver un semblant de vie normale. Néanmoins, la menace de la propagation du Covid-19 est toujours présente dans les esprits et fait désormais l’objet d’un protocole de la part du gouvernement. Voilà pourquoi, de nombreux magasins ont mis au point des mesures très strictes avec des distances à respecter, des allées en sens unique ou encore, un essayage interdit en cabine.

Mais certains vont encore plus loin en réclamant le port du masque obligatoire. C’est notamment le cas chez le coiffeur Franck Provost, la marque Décathlon, Boulanger, Kiabi,C&A, et Toys’r Us. Quant au magasin Intersport et Darty, ce n’est pas une obligation mais c’est tout de même vivement conseillé pour évoluer tranquillement à l’intérieur du magasin. À noter qu’en plus, ils ne délivrent pas de masque sur place et vous devrez donc impérativement l’avoir sur vous sous peine d’être recalé à l’entrée !

Les masques ont un budget conséquent

>> À lire aussi : Désespérant : ces personnes apportent leur soutien au personnel de ce CHU… en se regroupant devant l’hôpital (VIDÉO)

Les mesures originales

Vous l’aurez compris, faire son shopping comme avant d’accord, mais selon certaines conditions ! D’ailleurs, toutes les enseignes ont mis au point leur propre réglementation avec parfois, des mesures carrément originales ! Par exemple, on retient la marque Bonobo ou encore Cache-Cache qui mettent carrément leurs vêtements sous quarantaine après essayage pour ne faire courir aucun risque sa clientèle.

Quant au centre commercial de Caen-Mondeville dans le Calvados, les magasins indiquent clairement le nombre de clients acceptés à l’intérieur tout en appelant les consommateurs à faire respecter cette mesure.

Source : Capital

En savoir plus sur : -

Publié par Claire le 13 Mai 2020
0