Après une tentative de suicide, elle devient la plus jeune patiente à se faire greffer un nouveau visage

 

Il y a quatre ans, Katie Srubblefield a tenté de mettre fin à sa vie en retournant un fusil sur elle. La balle a explosé son visage mais elle a survécu. Elle est restée trois ans sans visage, vivant avec un masque pour cacher sa tête à l’allure inhumaine. En 2017, elle fait partie des rares chanceux qui ont bénéficié d’une greffe totale du visage. Elle devient la plus jeune patiente à avoir un nouveau visage. Regardez les images de cette jeune femme qui va recommencer sa vie suite à cette opération de 31 heures qui fut une vraie réussite.

 

Elle tente de se suicider en découvrant que son petit ami la trompe

Katie Sutbblefield ne garde aucun souvenir de ce qu’il s’est passé dans la maison de son frère en mars 2014. Elle ne gardera d’ailleurs aucun souvenir des mois qui ont suivi. Ce jour-là, elle a tenté de se suicider avec le fusil de son frère. Elle s’est rendue dans la salle de bain et a appuyé sur la gâchette, explosant son visage. Cette fille brillante, rigolote, douée en sport et qui se mettait beaucoup de pression avec ses études, vivaient des moments difficiles. Après de multiples déménagements de Floride, en Ohio, jusqu’au Mississippi, sa vie était chamboulée. Elle souffrait de pénibles problèmes gastriques, ses parents venaient de se faire licencier et ce jour-là, elle a découvert des SMS qu’avait envoyé son petit ami à une autre fille, alors qu’ils parlaient de mariage et d’avoir des enfants. Sous la pression, elle est allée chez son frère et s’est enfermée dans la salle de bain, avant d’utiliser un fusil de chasse pour mettre fin à sa vie.

 

Elle apprend qu’elle va pouvoir bénéficier d’une greffe du visage

Pendant les mois, et même les années qui ont suivi, elle a été transférée trois fois d’hôpital. Constamment entre la vie et la mort, son état a finalement été déclaré stable, en janvier 2016, presque 2 ans après l’accident. Pendant tout ce temps, elle a connu différentes formes de visage. Elle a vécu à plusieurs reprises le crâne ouvert car les greffes ne cessaient de tomber. Elle a subi plusieurs opérations infructueuses de la mâchoire et de la structure osseuse du crâne. Mais surtout, elle attendait impatiemment la bonne nouvelle. Dès que son état s’est stabilisé, elle a pu s’inscrire sur la liste d’attente pour une greffe du visage. Un an plus tard, en 2017, elle apprend qu’il existe un donneur compatible.

 

La transplantation totale du visage a duré 31 heures

Katie a reçu le visage d’Adrea Schneider, une mère toxicomane qui est morte à 31 ans d’une overdose. Les organes d’Adrea ont permis de sauver sept personnes, dont Katie qui a reçu son visage. La première transplantation partielle du visage a été réalisée par un chirurgien français en 2005. Katie était la 40e au monde à avoir subi cette incroyable opération. Mais son intervention reste particulière, car il s’agit de la plus jeune patiente et surtout, son opération a duré 31 heures. « Grâce à son nouveau nez, lèvres, palais, paupières et mâchoires, elle a la chance de pouvoir réintégrer la société et espérer avoir un futur comme n’importe quel autre adulte », explique le docteur Brian Gastman, l’un des 11 chirurgiens qui ont pratiqué l’opération. L’histoire de Katie a interpellé le magazine National Geographic qui lui dédie sa prochaine couverture du mois de septembre. Ayant perdu la vue, elle apprend à lire le braille et entame une formation pour devenir conseillère dans un centre anti-suicide.

greffe du visage suicide

Crédits : Famille Stubbelfield, Martin Schoeller, National Geographic, Maggie Steber, Famille Bennington, Cleveland Clinic, gironalettisimo

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 16 Août 2018
 
0