Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Omicron meurtrier ? La très mauvaise nouvelle qui vient de tomber

Publié par Fanny Jacob le 28 Jan 2022 à 17:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Terrible nouvelle en ce 28 janvier 2022. Le variant Omicron vient de dépasser le seuil des 50 % en ce qui concerne son implication dans les décès à l’hôpital. Actuellement, Omicron est la cause principale des morts du Covid en milieu hospitalier… Du jamais vu pendant cette pandémie de Covid-19.

La suite après cette publicité
covid omicron hopital deces

>>> A lire aussi : BA.2 : Plus contagieux que son cousin Omicron ?

La suite aprés cette video

Le variant Omicron, principale cause de décès à l’hôpital

Ce vendredi 28 janvier n’est pas marqué que par le conflit Russie/Ukraine, mais aussi par un énorme boom au niveau des morts du Covid. En effet, nous venons d’apprendre une nouvelle terrifiante sur le variant Omicron. Ce dernier aurait franchi un seuil important de décès, à tel point qu’Omicron est devenu la cause majoritaire des décès avec Covid dans les hôpitaux en France…

La suite après cette publicité

Avec 346 000 nouveaux cas en moyenne par jour sur 7 jours, la France enregistre un record de contamination à cause d’Omicron. Étant plus contagieux, Omicron concerne aujourd’hui 99 % des tests PCR positifs et 57 % des décès avec Covid à l’hôpital. Ces chiffres nous sont rapportés d’un communiqué de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques).

Morts du Covid : Les non-vaccinés toujours majoritaires

Ainsi, nous pouvons au moins nous soulager d’une chose, cela a fait chuter le nombre de décès liés à Delta… Néanmoins, les médecins observent quand même un plus grand nombre de cas Omicron à cause de l’inefficacité du vaccin contre lui. Heureusement, les formes graves restent quand même limitées par la dose de rappel, même sous Omicron. Pour la Drees, la majorité des décès dus à Omicron à l’hôpital étaient des non-vaccinés ou des personnes sans schéma vaccinal complet.

La suite après cette publicité

D’ailleurs, entre le 20 décembre 2021 et le 16 janvier 2022, les 8 % de non-vaccinés en France représentaient 16 % des tests PCR positifs chez les personnes symptomatiques, 39 % des hospitalisations avec Covid-19, 54 % des entrées en soins critiques avec Covid et 46 % des décès après hospitalisation avec Covid-19

>>> A lire aussi : Omicron : la grande annonce de Pfizer qui vient de tomber

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.