Sextos, expériences homosexuelles et aveux : 10 faits étonnants sur l’infidélité !

En ce jour de la Saint Fidèle, pourquoi ne pas parler des infidèles. J’aime beaucoup prendre le contre-pied des événements, et voir où cela peut nous mener. Aujourd’hui, voici 10 faits étonnants sur l’infidélité.

>> À lire aussi : Le prince William infidèle ? Ces étranges coïncidences qui mettent le prince en mauvaise posture

1) Les hommes plus indulgents face à l’infidélité

Selon un sondage de la firme General Social Survey, les hommes seraient plus indulgents que les femmes. 78% des hommes condamnent l’infidélité, alors que les femmes sont 84% à considérer l’infidélité comme inacceptable. Eh bien messieurs, pour une fois que vous êtes plus indulgents que les femmes.

>> À lire aussi : Pendant son discours d’anniversaire, elle largue son copain infidèle devant tout le monde (VIDEO)

2) La nouvelle génération serait plus engagée

La génération actuelle serait plus fidèle que l’ancienne. Aussi étonnant que cela puisse paraître, notamment avec l’émergence des sites et applications de rencontres, une étude a démontré que dans les années 70, 63% des hommes et 73% des femmes étaient contre l’infidélité.

3) L’infidélité ne serait pas éradiquée demain !

Une étude a stipulé que 25% des hommes mariés et 15% des épouses ont déjà eu une aventure extra-conjugale. On peut douter de ces chiffres, puisque la plupart des personnes n’osent pas admettre leur faute. Vous avez fait une bêtise, il faut assumer maintenant !

4) L’infidélité et le sexe ne sont pas toujours liés

Attention, sortez les violons. Selon une étude, 92% des hommes avouent avoir été infidèles pour des problèmes émotionnels, se sentant sous-estimés par leur conjointe. Vu le chiffre, on imagine bien l’excuse « Elle n’est pas assez à l’écoute, alors je suis allé voir ailleurs » . Va falloir trouver autre chose, on y croit moyennement !

5) Les femmes osent de plus en plus tendre vers l’infidélité

Selon une étude du National Opinion Research Center datant de 2010, les femmes seraient 40% plus susceptibles de tromper leur conjoint, par rapport à quelques décennies. Selon ces mêmes chercheurs, cela serait dû à l’indépendance financière des femmes et au fait qu’elles voyagent plus. « On leur donne ça, elles nous prennent tout ça » , c’est ce que vous voulez dire ?

Votre article continue en page 2. Cliquez sur « page suivante » pour continuer.

Publié par Jessy le 25 Avr 2019
 
0