Linky : grande victoire pour les opposants au compteur vert !

Les compteurs Linky sont au centre de nombreuses polémiques depuis le début de leur installation dans les foyers Français. Après quelques défaites, les opposants au nouveau compteur électrique ne lâchent rien et les résultats sont enfin là ! Une femme électrosensible a gagné son procès en appel face à Enedis.

Compteur Linky perd face à une électrosensible

>>> À lire aussi : Linky : un nouveau procès… Le compteur vert à nouveau dans la tourmente…

Le compteur Linky une nouvelle fois en justice

C’est une première en France ! Marie-Christine Dubois, électrosensible vient de gagner en appel face à Enedis et son compteur Linky. Après avoir saisi la justice de Grenoble en 2019 pour refuser l’installation du compteur chez elle, Mme Dubois ne s’attendait pas à être la première gagnante face à cette grande entreprise.

Pourtant, le tribunal se range rapidement de son côté, reconnaissant sa pathologie et les risques liés à l’installation du nouveau compteur à son domicile. Enedis fait appel et perd aussitôt ! La cour d’appel de Grenoble confirme les mesures protectrices données par le juge dans l’arrêt du 10 mars 2020. De plus, Enedis est condamné pour violation du principe de précaution. Double victoire !

>>> À lire aussi : Les compteurs Linky dangereux pour la santé ? Un nouveau rapport vient d’être dévoilé…

Première grosse défaite pour Linky !

Marie-Christine Dubois ne cache pas sa joie : « J’éprouve un soulagement et un sentiment de confiance en la justice. Le juge a confirmé qu’Enedis ne pourra pas installer à notre domicile un compteur Linky ». Elle poursuit : « Cette décision va pouvoir venir en aide à toutes les personnes EHS », soit 3 millions de Français rapporte un rapport de l’ANSES.

Cette pathologie nécessite la suppression totale des sources de rayonnements électromagnétiques. Ainsi, les personnes touchées ne peuvent pas se déplacer où elles le souhaitent sans devoir se munir de nombreuses protections. Il a été révélé que les compteurs Linky sont plus dangereux que ne le dit l’entreprise : « Enedis minimise les émissions de champs électromagnétiques liés à la technologie du CPL du compteur Linky. Nous avons contré cette affirmation en fournissant des mesures réalisées à notre domicile ». Enedis a trois mois pour se pourvoir en cassation.

>>> À lire aussi : 20 décisions de justice qui ont vraiment été rendues ! Le monde est fou !

Source : L’Est Républicain
Publié par Justine le 12 Juin 2020
0