Ce supporter Anglais est le plus malchanceux de la coupe du monde…

Si vous passiez une mauvaise journée, pensez à ce supporteur anglais. Ce dernier a fait une erreur proche de la loose intégrale..

 

Ce supporter Anglais fait 3200 km jusqu’en Russie pour rien

Tout était Ok pour Douglas Moreton, toutes ses affaires étaient bien présentes avec lui en Russie, sauf le sésame ultime : le billet pour assister à Angleterre-Panama match comptant pour la coupe du monde 2018.

 

Douglas Moreton avait fait le déplacement depuis Bristol pour la Russie. C’était un rêve pour lui, il avait mis de l’argent de côté exprès mais malheureusement son billet qu’il s’était procuré quelques jours auparavant a été oublié dans.. un tiroir chez lui à Bristol.

 

C’est Dan Howells, un Journaliste « d’ITV News » qui nous raconte cette incroyable histoire en tweetant : « Voici Douglas. Il était à notre hôtel à Volgograd. Nous venons de le croiser à Nijni Novgorod. Il s’est rendu compte qu’il a laissé ses billets de match dans un tiroir chez lui à Bristol. Si vous avez de quoi le dépanner, faites-moi signe »

 

Un oubli qui coûte cher à Douglas

On peut dire que Douglas Moreton a quand même une sacrée poisse. Même s’il est responsable de son propre malheur en ayant oublié son ticket, il a quand même vraiment pas de chance.

 

Avec ce Tweet du journaliste, Douglas Moreton aurait pu trouver une solution à son problème et ainsi l’histoire aurait pu se finir d’une bien meilleure façon. Mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas.

 

En effet, Dan Howells toujours lui, tweetait qu’à quelques heures du coup d’envoi du match en l’Angleterre et le Panama que « les gars de Sport options lui ont trouvé un ticket mais maintenant nous n’arrivons pas à le trouver. Si quelqu’un le repère, dites-lui que j’ai laissé un message à la réception de son hôtel » nous dis Howells.

 

Dan Howells aura fait de son mieux pour ce supporteur anglais mais au final la deuxième chance est passée sous son nez. Finalement, Douglas Moreton se pointera à son hôtel  comme si de rien n’était, 40 minutes avant le coup d’envoi. C’était malheureusement trop tard pour arriver à temps au Nijni Novgorod, stade qui accueillait le match.

 

Publié par Curtis Macé le 27 Juin 2018
0