Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Mort de Véronique Duchesne : un meurtre non résolu qui refait surface 10 ans plus tard !

Publié par Lucie B le 07 Oct 2020 à 15:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Disparue le 6 octobre 2010 à St Quay Portrieux, Véronique Duchesne, 47 ans est retrouvée morte 3 jours plus tard. Son meurtrier court toujours.

À lire aussi : Affaire Théo : Des nouveaux rebondissements dans l’affaire qui pourraient tout changer !

Un meurtre non résolu

Véronique Duchesne, 47 ans, agent immobilier, a été vue la dernière fois le 6 octobre 2010 par un témoin. Elle marchait en direction de l’îlot de la Comtesse après avoir acheté un paquet de cigarettes. Elle n’a plus donné signe de vie pendant trois jours, jusqu’à ce qu’on retrouve son corps, le 9 octobre, près de la pointe du Minard à Plouézec.

Bien que celui-ci a été retrouvé dans l’eau, l‘autopsie écarte la thèse du suicide et de la noyade. Véronique Duchesne a un trauma cranio-facial et a été étranglée. Son compagnon est alors suspecté. Il est placé en garde à vue. Puis il est convoqué pour être mis en examen. Mais il ressort sous le statut de témoin assisté.

Les investigations sont relancées

Pour Me Jean-Guillaume de Mintier, l’avocat de la famille de Véronique Duchesne, cette décision est  » incompréhensible au regard de ce que l’enquête disait dès le début. » Il salue cependant le travail des enquêteurs. « Ils avaient suffisamment d’éléments concordants pour confondre le conjoint » . L’avocat a donc demandé de nouvelles investigations complémentaires car le conjoint aurait dit des contradictions lors de sa garde à vue. Son alibi ne tiendrait pas non plus.

Enfin Véronique Duchesne venait juste de se disputer avec lui au sujet d’une plainte pour escroquerie déposée à son encontre. Le couple était endetté jusqu’au cou. Ces nouvelles investigations devraient en tout cas permettre d’éclaircir ces points. C’est déjà un premier pas en avant pour la famille. « On a envie que ça bouge. La gendarmerie a fait un travail extraordinaire. On aimerait que tout cela débouche, l’espoir est revenu de voir un jour un procès » , déclare la fille de Véronique Duchesne.

Source : Le Parisien 

À lire aussi : Un gendarme sauve 17 personnes prises au piège dans les intempéries (VIDEO)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.