Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Affaire Christian Quesada : depuis sa prison, il fait vivre un enfer au propriétaire de sa maison

Publié par Leslie le 27 Sep 2019 à 8:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis le 27 mars dernier, Christian Quesada est incarcéré en prison. Malgré tout, il ne veut pas « quitter » sa maison des Hauteville, dont il paie toujours le loyer. Un véritable enfer pour le propriétaire du logement qui ne peut pas le récupérer. Plus de détails à retrouver dans la vidéo ci-dessous :

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Affaire Christian Quesada : le PDG de TF1 balance tout

Christian Quesada continue à payer le loyer de sa maison des Hauteville

La suite après cette publicité

Il a beau être en prison depuis plusieurs mois pour corruption de mineur et détention d’images et vidéos pédopornographiques, Christian Quesada tient à sa maison. Comme l’a révélé le journal Le Progrès, il continue à payer son loyer malgré son incarcération. Cette petite maison implantée dans un lotissement du Plateau d’Hauteville, dans l’Ain est donc restée vide depuis son départ. De quoi donner l’opportunité des cambrioleurs et des squatteurs de venir visiter les lieux. En effet, selon le journal, le pavillon aurait été visité plusieurs fois durant ces mois et certains de ces intrus auraient même découvert une partie des 200 000 euros de cadeaux amassés par l’ancien gagnant des 12 Coups de Midi.

« Mais il semble que rien n’ait été volé et tout est resté sur place depuis la perquisition du mois de mars », a précisé un habitant du lotissement.

Christian Quesada continue à payer le loyer de sa maison

>>> A lire aussi : Affaire Christian Quesada : les confidences très cash de Jean-Luc Reichmann

La suite après cette publicité

Le propriétaire de la maison de Christian Quesada vit un enfer

Toute cette agitation autour de la maison louée par Christian Quesada commence fortement à agacer le propriétaire des lieux. Effectivement, l’ancien maître de midi refuse de rendre la maison en continuant à payer son loyer ! Le propriétaire à même essayé de casser le bail avec la présence d’un avocat, mais en vain. « C’est vrai qu’avec les 800 000 euros gagnés, il a de quoi le payer ! », s’est plaint un habitant lassé par tous ces va-et-vient assez douteux. Hélas, le présumé prédateur sexuel ne semble pas près à rendre le bien…

> Christian Quesada : il avait déjà tenté de se « soigner »

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.