Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un mort à Montpellier, pillages et débordements sur les Champs-Elysées, policiers blessés : les célébrations de la qualification de l’Algérie à la CAN dégénèrent

Publié par Maxime le 12 Juil 2019 à 11:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

 

Sur le terrain, le match le plus attendu de ces quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations entre l’Algérie et la Côte d’Ivoire a tenu toutes ses promesses. Alors que le début de la compétition, qui se déroule en Egypte dans des stades aux trois-quarts vides, déçoit globalement les observateurs, le sort final de cette rencontre très rythmée, au scénario haletant, a mis du temps à se décider. Ce sont finalement les Fennecs qui l’ont emporté face aux Éléphants, dans un final en apothéose aux tirs au but. Neuf ans après sa dernière demi-finale en Angola, l’Algérie retrouve le dernier carré de la CAN. De quoi pousser tous les jeunes d’origine algérienne en France à descendre dans la rue fêter ce moment.

>>>À lire aussi : Des supporters polonais font tout pour rendre l’arbitre fou

Après la qualification de l’Algérie, des débordements sur les Champs-Elysées

Si les supporters français ont vibré partout dans le pays au rythme des exploits d’Antoine Griezmann et Kylian Mbappé l’été dernier pendant la Coupe du monde, la ferveur du peuple algérien n’a sans doute pas son pareil. Des milliers de supporters sont ainsi descendus, jeudi soir après le match, dans les rues des grandes villes françaises pour célébrer la qualification de leur pays d’origine.

Dans la capitale, les supporters algériens ont convergé vers les Champs-Elysées dès la fin de la rencontre. La plus célèbre avenue du monde a rapidement été envahie par des centaines de véhicules, scooters fleuris des drapeaux vert, blanc et rouge. Plutôt bon enfant dans les premières minutes, la situation s’est très vite électrisée sur l’artère parisienne. Plusieurs magasins ont été pillés et saccagés, des drapeaux français installés pour la cérémonie du 14-juillet ont été brûlés près du George-V, poussant les forces policières à intervenir pour faire respecter l’ordre.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

>>>À lire aussi : À Lyon, ce journaliste de Fox News perturbé par des anti-Trump a eu bien du mal à finir son duplex

Une mère de famille tuée à Montpellier, fauchée par un véhicule

Selon les informations publiées par Franceinfo, « des heurts ont été rapportés dans 23 villes de France, dont six situées en Île-de-France. Il s’agit majoritairement de jets de projectiles sur les forces de l’ordre. » Le média précise que « 20 policiers ont été légèrement blessés en marge de ces célébrations » .

Si la nuit de célébration des supporters de la « Team DZ » a été globalement agitée partout dans le pays, la situation a viré au drame à Montpellier. Une mère de famille a perdu la vie, fauchée par un supporter algérien qui roulait à vive allure avec sa voiture dans le quartier de la Mosson. Le jeune homme de 21 ans a perdu le contrôle du véhicule et est allé percuter la femme de 42 ans, son bébé d’un an et sa fille de 17 ans sur le trottoir.

La mère est morte sur le coup. Son bébé souffre de multiples traumatismes et son pronostic vital est engagé et l’adolescente est grièvement blessée. Le conducteur a été interpellé et placé en garde à vue. « A l’heure actuelle nous essayons de déterminer les circonstances du drame » indique la sûreté départementale après le drame. L’Algérie jouera la demi-finale de la compétition contre le Nigeria, dimanche à 21h.

>>>À lire aussi : Un supporter de l’AEK Athènes lance un cocktail molotov sur les supporters de l’Ajax Amsterdam