Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

En Amazonie, le dernier membre d’une tribu indigène décède du Coronavirus

Publié par La rédaction le 02 Mar 2021 à 10:20

Son décès marque probablement la disparition définitive de cette tribu indigène d’Amazonie. Décédé des suites du Coronavirus il y a une quinzaine de jours, Aruká était le dernier membre de la tribu indigène Juma, présente au Brésil depuis le 18ème siècle. Une vie rythmée par un seul et unique combat : celui de se battre pour rester en vie.

>>> A lire aussi : Variants brésilien et sud-africain : la France prend des décisions radicales !

Le Coronavirus fait disparaître une tribu indigène

C’est dans un hôpital situé au nord de la région amazonienne que le vieil homme s’en est allé. Il était le dernier représentant de la tribu Juma, qui au 18ème siècle, comptait entre 12 000 et 15 000 indigènes. Aujourd’hui, le Coronavirus vient probablement faire disparaître cette tribu, mais la grande diminution du nombre de membres a été causé par un enchaînement de malheurs.

aruka brésil coronavirus juma

Aruká était le dernier membre de la tribu Juma

La tribu Juma n’a jamais été épargnée. Entre maladies et changements de zones de vies, les nombreuses disparitions au sein de la tribu ont surtout été causées par l’oppression des responsables de la déforestation. Ainsi, depuis 1964, ils n’étaient plus que 7 dont Aruká, à représenter la tribu après un horrible génocide tuant près d’une soixantaine d’indigènes. La Coronavirus, dans un Brésil on ne peut plus plus mis à mal par le virus, est lui venu mettre un terme à la lutte contre la mort que la tribu n’a cessé de livrer au fil des décennies.

>>> A lire aussi : Coronavirus : un nouveau variant très inquiétant détecté sur un bébé

Au Brésil, la situation sanitaire ne cesse de se dégrader

Avec plus de 1500 décès quotidien, le Covid-19 semble être hors de contrôle au Brésil. Un virus qui n’épargne donc pas les indigènes, malheureusement très sensibles aux infections respiratoires. Au Brésil, la politique sanitaire mise en place par le président Bolsonaro n’aide pas le pays à s’en sortir, et elle apparaît comme un nouveau sujet de controverse pour le dirigeant brésilien.

>>> A lire aussi : Coronavirus : les personnes âgées enfin hors de danger ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.