Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Amputée des deux jambes, un chauffeur Uber pense qu’elle est ivre et refuse de la laisser monter dans son véhicule

Publié par Nicolas F le 20 Août 2017 à 16:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Clare Brown a été humiliée par la discrimination dont elle a été victime, de la part d’un chauffeur Uber. Alors qu’elle voulait rentrer de soirée avec son mari, ils ont appelé un chauffeur, qui une fois sur place, a refusé de la laisser monter dans sa voiture. Clare Brown est une double amputée des jambes. À cause de ses prothèses, sa démarche est un peu claudicante, ce qui a laissé croire au chauffeur qu’elle était ivre. Le chauffeur a refusé catégoriquement de la laisser monter.

La suite après cette publicité

 

La suite après cette vidéo

Le chauffeur Uber pense qu’elle est saoule

Lorsque le chauffeur Uber est arrivé au lieu de rendez-vous, Clare, 33 ans, et son mari Chris Brown, 37 ans, lui ont demandé de venir se garer un petit peu plus près. Cette première remarque a déjà embêté le chauffeur, d’autant plus qu’il a commencé à remarquer que Clare se tenait bizarrement. Amputée des deux jambes, lorsqu’elle porte ses prothèses, elle a une démarche un peu bancale. Sa posture particulière et sa démarche hésitante ont laissé penser au chauffeur qu’elle était saoule.

La suite après cette publicité

Clare et Chris (Mercury)

Clare et son mari Chris, sur le point de partir à leur soirée (Mercury)

Malgré les explications, il est parti en furie et en les insultant

« J’étais en pleur, je n’étais pas saoule. J’ai un handicap, c’est pourquoi je suis sans cesse hésitante dans mes mouvements et à cause d’une attaque cérébrale mon élocution a aussi été affectée. » Quand ils se sont expliqués avec le chauffeur, celui-ci est parti en furie, en criant : « Allez vous faire f***** ! ». « Puis, il est parti à toute allure et a presque roulé sur mon mari », a expliqué Clare. « Je dois prendre tellement de médicaments que de toute façon, je ne peux prendre qu’un seul verre d’alcool, après je dois boire de l’eau. Rien qu’en me voyant de l’autre côté de la rue, il a décidé que j’étais ivre. J’ai des problèmes aux reins donc je ne peux pas trop me déplacer ». Clare a perdu ses jambes à l’âge de 17 ans, suite à une méningite qui a provoqué une attaque et une hémorragie cérébrales qui l’ont presque tuée.

Elle a appris à marcher avec ses prothèses (Mercury)

Clare a perdu ses jambes à 17 ans (Mercury)

Uber a immédiatement réagi

La suite après cette publicité

Finalement, elle a pu prendre un taxi grâce à un ami de son agence de mannequin qui l’a aidée. Clare est aussi modèle pour une agence de personnalités aux looks atypiques. Du côté de Uber, la société a confirmé les faits et a indiqué qu’après enquête, le chauffeur avait été banni de l’application. Le porte-parole s’est expliqué : « Nous ne tolérons aucune forme de discrimination de la part des chauffeurs qui utilisent l’appli. Nous prenons toute accusation d’un comportement discriminatoire très au sérieux ».